Sports
URL courte
Par
147615
S'abonner

Championne olympique avec l’équipe féminine de handball, Cléopatre Darleux s’est indignée que la victoire française n’occupe pas la plus grande partie de la une du journal L’Équipe du lendemain. À la place, l’arrivée de Lionel Messi au PSG a été privilégiée.

«On ne mérite pas la une L’Équipe?», a fulminé ce lundi Cléopatre Darleux, la gardienne de l’équipe de France féminine de handball, laquelle a décroché sa toute première médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo, juste après celle de l’équipe masculine. Un doublé historique auquel le quotidien sportif L’Équipe n’a accordé qu’une mince bannière en haut de sa une du lundi 9 août, davantage consacrée au transfert de Lionel Messi depuis le FC Barcelone au Paris Saint-Germain.

«C’est la première fois que ça arrive pour le sport français. On attend toujours un peu plus de reconnaissance», développe-t-elle lundi soir, de retour en France, sur le plateau de France 2.

«Après on comprend aussi les enjeux économiques, on sait que le foot c’est vraiment au-dessus pour le moment», reconnaît-elle.

«Dans notre société, le business est roi surtout dans la presse et que dire du foot qui écrase tout le monde», a répondu sur Twitter Béatrice Barbusse, vice-présidente de la Fédération française de handball. La rédaction de L’Équipe n’a pas réagi pour l’instant.

Sport de loin le plus populaire du pays, le football comptait plus de deux millions de licenciés sportifs en 2018, quatre fois plus que le handball. Dans le secteur économique, la différence est encore plus grande: plus de 7 milliards de chiffres d’affaires pour le foot en 2017, contre 160 millions pour le handball la même année, selon la Fédération française des industries du sport et loisirs.

Polémiques

À noter que les fleurettistes français, médaillés d’or le 2 août dernier, n’avaient pas non plus eu droit à la une de L’Équipe, lequel avait privilégié la victoire du Français Esteban Ocon au Grand Prix de Hongrie de Formule 1. Pour le reste, L’Équipe a consacré 15 de ses 17 unes aux performances des Français à Tokyo pendant l’événement.

En juin dernier, le quotidien sportif avait déjà fait polémique avec sa une, en titrant «comme en 18» pour célébrer la victoire de la France sur l’Allemagne lors de l’Euro. Un clin d’œil au sacre des Bleus à la Coupe du monde 2018, s’est défendu le journal, tandis que beaucoup y ont vu une référence à la victoire lors de la Première Guerre mondiale.

L’été dernier, la footballeuse française Sarah Bouhaddi s’était déjà indignée que L’Équipe ne consacre pas sa une au septième titre de son club, l’Olympique lyonnais, en Ligue des champions, un record. La victoire de Julian Alaphilippe lors de la deuxième étape du Tour de France lui avait été préférée.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
JO 2020, champion olympique, handball, L'Équipe, sport, Lionel Messi
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook