Hôtel Ukraine à Moscou

Pourquoi ne faut-il pas redouter les prix des chambres d’hôtel lors du Mondial 2018?

© Sputnik . Ilya Pitalev
Actualités du Mondial 2018
URL courte
4160

Les prix des chambres d’hôtel et des titres de transport lors du Mondial 2018 sont surveillés et sous le contrôle des autorités russes, a annoncé jeudi un vice-Premier ministre de Russie.

Les autorités russes ont établi une surveillance des prix des chambres d'hôtels et des titres de transport pour la période la Coupe du Monde de football.

«Nous surveillons les prix des services hôteliers et des chambres pour prévenir toutes augmentations [des prix, ndlr]», a déclaré Arkadi Dvorkovitch, vice-Président du gouvernement russe, lors d'une réunion du comité d'organisation Russie-2018.

Selon lui, des mesures similaires ont été prises quant aux services de transport.

M.Dvorkovitch a ajouté que plus de 700 trains gratuits seront en service pour ceux qui auront des billets pour les matchs du championnat.

Actuellement, plus de 250.000 billets sur 400.000 ont déjà été distribués, a indiqué le vice-Premier ministre.

«Pour certaines destinations, il n'y a presque plus de place. En cas de besoin, on engagera des trains supplémentaires avec des billets gratuits», a-t-il conclu.

Le Mondial 2018 se déroulera du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Ekaterinbourg.

Lire aussi:

Mondial 2018: dépêchez-vous de réserver un billet de train gratuit
Profitez de la vidéo officielle du Mondial 2018!
Poutine veut que le Mondial de football de 2018 soit plus abordable que jamais
Tags:
train, prix, football, billet, transports, hôtel, chambre d'hôtel, Mondial 2018, Arkadi Dvorkovitch, Ekaterinbourg, Sotchi, Rostov-sur-le-Don, Saransk, Samara, Nijni-Novgorod, Kazan, Volgograd, Saint-Pétersbourg, Kaliningrad, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik