Un supporter anglais

Mondial: la presse britannique passe de la haine à l'amour

© Sputnik . Ramil Sitdikov
Actualités du Mondial 2018
URL courte
Mondial 2018: Plus que du foot (44)
10301

Les médias britanniques, qui avaient mis en garde les amateurs de football contre une visite en Russie, citent désormais les commentaires enthousiastes de ceux qui ont bravé la «menace russe» et sont venus supporter leur équipe au Mondial.

La presse britannique, qui effrayait ses lecteurs en leur décrivant des «hooligans sanguinaires qui portent la mort» et affirmait que les Russes voulaient tabasser les fans anglais, a changé d'avis.

Ainsi, The Guardian appelle à «venir en Russie pour sentir l'amour». The Times note que «les alarmistes avertissaient que la Russie était un pays sombre et dangereux, mais les fans anglais ont reçu un accueil cordial».

​Selon The Independent, «les fans britanniques se battent parfois les uns contre les autres mais jamais contre les Russes».

La Fédération anglaise de football confie qu'il s'agissait de la première rencontre avec les Russes pour nombre de ses membres. «Il s'est avéré qu'ils étaient très chaleureux et faisaient tout pour que nous nous sentions bien».

​Ces réactions enthousiastes se retrouvent en Une de nombreux journaux européens, notent des observateurs.

Dossier:
Mondial 2018: Plus que du foot (44)

Lire aussi:

L'Arabie saoudite, 1er opposant de la Russie au Mondial, arrive à St-Pétersbourg (photos)
«C’est le contraire de ce que nous attendions»: les Anglais arrivent à Volgograd
Qu’est-ce qui distingue les Saoudiennes et les Russes? (photos)
Tags:
supporter, football, Mondial 2018, Royaume-Uni, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik