Football Coupe du monde 2018 Match France - Pérou

France-Pérou: les supporteurs sont accueillis par un orchestre

© Sputnik . Владимир Астапкович
Coupe du monde de football 2018
URL courte
170

Afin de supporter leur équipe pour le match de poule, des fans français et péruviens sont arrivés dans un train spécial à Ekaterinbourg, ville russe où la France joue contre le Pérou. Ils ont été accueillis par un orchestre et les «Bienvenue» en français et en espagnol des étudiants de la ville.

Les Bleus jouent leur deuxième match de poule de la Coupe du Monde 2018 qui se déroule en Russie. Cette fois, l'équipe française joue contre celle du Pérou à Ekaterinbourg dans l'Oural.

Les supporteurs des deux équipes sont arrivés tous ensembles dans la ville où se déroule le match dans un train réservé aux supporteurs. Ils ont été chaleureusement accueillis par leurs «collègues» russes, un orchestre, des «Bienvenue» en français et en espagnol prononcés par des étudiants et du thé chaud avec des biscuits à cause de la pluie, comme le rapporte le Département de la politique de l'information du gouverneur de la région de Sverdlovsk.

Публикация от Yulia (@aksayulia) 21 Июн 2018 в 6:36 PDT

Selon Cédric Dubois, venu de Paris à Ekaterinbourg, le Mondial en Russie est très bien organisé. Il a décidé d'y aller en train parce que c'est une aventure et il voulait faire ce voyage avec ses amis.
Selon eux, ils sont heureux d'être en Russie. Ils ont également dit qu'en général, la compétition était très bien organisée et qu'ils ont eu l'occasion de faire connaissance avec le pays.
Le match entre la France et le Pérou a lieu le 21 juin à 17h (heure de Paris) à Ekaterinbourg, une des 11 villes russes qui accueille la Coupe du Monde 2018.

Lire aussi:

Lorsque la Marseillaise se fait entendre à Moscou pour soutenir les Bleus
Villes de la Coupe du monde: Ekaterinbourg
Des fans étrangers débarquent à Moscou et… font une fête grandiose (vidéos, photos)
Tags:
Bleus, supporter, football, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik