Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les indépendantistes catalans veulent jouer le tout pour le tout

© REUTERS / Gustau NacarinoOriol Junqueras, Muriel Casals, Raul Romeva, Carme Forcadell et Artur Mas
Oriol Junqueras, Muriel Casals, Raul Romeva, Carme Forcadell et Artur Mas - Sputnik France
S'abonner
Le président de la Catalogne Artur Mas a dissous le parlement régional et confirmé la tenue d'élections anticipées le 27 septembre.

Meeting en soutien de l'indépendance de la Catalogne - Sputnik France
Les indépendantistes catalans menacent Madrid de sécession
Ce nouveau scrutin est déjà perçu comme un référendum sur l'indépendance catalane. Les experts sont sceptiques, qui pensent que l'accession à l'indépendance aurait peu de sens dans la mesure où la Catalogne ne pourrait pas adhérer à l'Union européenne à cause des barrières géopolitiques et des difficultés économiques.

Artur Mas n'en est pas à sa première tentative d'organiser un vote sur l'indépendance catalane de l'Espagne. Un référendum informel s'était ainsi tenu le 9 novembre 2014, où près de 80% des votants s'étaient prononcés pour un État souverain. Ce vote avait été organisé par des volontaires après l'interdiction de la Cour constitutionnelle d'Espagne de tenir un référendum officiel. Madrid n'a pas reconnu les résultats de ce scrutin.

A pro-Catalan independence flag (C) known as the Estelada hangs from a balcony in central Barcelona as Catalonia participates in a symbolic independence vote November 9, 2014. - Sputnik France
La Catalogne est prête à sortir du tête-à-tête malheureux avec Madrid...
Les élections anticipées catalanes sont donc un nouveau moyen, pour les partisans de l'indépendance, d'organiser un vote pour aboutir à une sécession. Si les députés soutenant la séparation de la région obtenaient la majorité des sièges du parlement régional, ils pourraient proclamer unilatéralement leur indépendance.

La campagne électorale débutera le 11 septembre, jour de la Fête nationale catalane. Pour la première fois, tous les partis prônant l'indépendance se présenteront aux élections avec une liste commune.

Флаг Каталонии - Sputnik France
Mariano Rajoy : « la Catalogne ne sera jamais indépendante »
"Les partis catalans de gauche et de droite se sont alliés pour former une coalition. Ils espèrent obtenir la majorité absolue au parlement. Que peut faire Rajoy? L'article 151 de la Constitution espagnole stipule que sur approbation du Sénat — le Parti populaire de centre-droit opposé à l'indépendance a justement aujourd'hui la majorité à la chambre haute — le gouvernement pourrait instaurer une administration directe dans la région sous prétexte que la communauté autonome agirait au détriment des intérêts nationaux. Cette norme extraordinaire n'avait encore jamais été appliquée mais c'est la Constitution et cela pourrait parfaitement se produire", analyse Irina Prokhorenko de l'Institut d'économie mondiale de relations internationales de Moscou (IMEMO) affilié à l'Académie des sciences de Russie. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала