Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les plus grandes découvertes scientifiques de 2015

S'abonner
Pour le magazine Science, les progrès réalisés dan l'ingénierie génétique cette année sont le plus grand accomplissement scientifique de 2015.

Le nombre Pi - Sputnik France
Le nombre Pi découvert dans… un atome d’hydrogène
La révolution dans l'ingénierie génétique a commencé par la parution, en 2007 dans le magazine Science, d'un article écrit par les employés de la société Danone en collaboration avec les dentistes de l'Université Laval au Canada. Les chercheurs avaient expliqué que le streptocoque thermophile renfermé dans le lait fermenté se battait contre les bactériophages grâce au système CRISPR — pour Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats ("Courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées"). Cinq ans plus tard, d'autres chercheurs découvraient comment transformer le "système immunitaire" du CRISPR en outil pour rédiger les gènes à l'aide d'un "scalpel génétique" sous la forme de la protéine Cas9. Aujourd'hui, la technologie CRISPR basée sur l'ingénierie génétique est reconnue comme le principal exploit scientifique de l'année.

Si les rédacteurs du magazine Science ont voté pour l'ingénierie génétique, les lecteurs ont préféré la conquête de Pluton au titre de plus important événement de 2015. Les dépenses de la Nasa pour la mission New Horizons, dont la sonde a été lancée dans l'espace le 19 janvier 2006 depuis le cosmodrome du cap Canaveral avec la fusée-porteuse Atlas V, ont déjà dépassé la barre des 600 millions de dollars.

Le système solaire - Sputnik France
Découverte de l'objet le plus éloigné du système solaire
Une autre avancée majeure a été enregistrée dans la compréhension du système lymphatique. Au XVIIIe siècle déjà, l'anatomiste italien Paolo Mascagni supposait que des ganglions lymphatiques se trouvaient dans le cerveau humain. Plus de deux siècles plus tard, des chercheurs britanniques ont confirmé sa théorie. Le système lymphatique neutralise les bactéries et les toxines et débarrasse l'organisme de divers "déchets": on estimait jusqu'à présent que le cerveau était à tel point isolé du reste du corps que les anticorps et les cellules immunitaires n'y pénétraient pas. Cependant, la science ne parvenait pas à expliquer comment des processus dont le système lymphatique est généralement responsable s'y produisaient. Cette découverte permettra à la science de voir sous un autre angle le fonctionnement du système lymphatique, de comprendre l'origine des pathologies du cerveau et de trouver les moyens de les combattre.

La Terre vue de l'ISS - Sputnik France
Des microbes potentiellement pathogènes découverts sur l’ISS
Les lecteurs de Science ont également été particulièrement intéressés par le vaccin contre Ebola, dont la découverte a été rapportée cet été par le magazine Lancet.

Le magazine Science a relevé également le décryptage de l'ADN de l'homme de Kennewick — l'une des découvertes les plus controversées de l'archéologie américaine. Il s'est avéré que l'homme âgé de 9 300 ans était un parent proche des Amérindiens contemporains.

La rédaction a aussi retenu la découverte de l'Homo naledi, qui complète la liste des ancêtres de l'homme. La plupart des anciens Homo sont connus à partir de quelques fossiles, alors que des centaines d'os d'Homo naledi ont été découverts. L'anthropologue Lee Berger a trouvé une grotte difficile d'accès en 2013 à 45 km de Johannesburg, en Afrique du Sud. Plus de 1 550 os appartenant à au moins 15 espèces y ont été extraits. Le nouveau type d'hominidés a été baptisé Homo naledi en hommage à la salle de Dinaledi dans les grottes de Rising Star.

Homo naledi - Sputnik France
"Homo naledi", chaînon perdu de l’évolution?
L'année 2015 n'a pas non plus été dépourvue de déceptions, dont la principale, selon le magazine, est le sexisme dans la science. L'un des coupables est Geoffrey Marcy, le célèbre astronome américain qui détient le record des exoplanètes découvertes et éventuel candidat au prix Nobel. Après les plaintes de quatre étudiantes accusant Marcy de comportement obscène (il les massait, les embrassait et les touchait contre leur gré) le chercheur a reçu un avertissement de l'Université de Californie à Berkeley.

Enfin, la communauté scientifique est déçue par la confrontation continue entre les plus grands astronomes du monde qui construisent trois télescopes différents suite à un conflit entre l'observatoire Carnegie et l'Institut de technologie de Californie, plutôt que d'unir leurs compétences.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала