Les Britanniques opposés à la burqa et au burkini

© REUTERS / Baz RatnerA Muslim woman wearing a Hijab kicks the water in the Mediterranean Sea as a woman wearing a bikini stands nearby at the beach in Tel Aviv, Israel August 30, 2016.
A Muslim woman wearing a Hijab kicks the water in the Mediterranean Sea as a woman wearing a bikini stands nearby at the beach in Tel Aviv, Israel August 30, 2016. - Sputnik France
Une majorité de Britanniques se prononcent pour l'interdiction de la burqa et près de la moitié sont favorables à celle du burkini.

Selon un sondage effectué par YouGov, 57% des Britanniques se disent favorables à l'interdiction du port de la burqa contre 25% opposés à une telle interdiction. Le sondage a été mené auprès de 1.668 personnes.

En ce qui concerne le burkini, ce maillot de bain islamique couvrant le corps et la tête qui défraie la chronique en France, 46% des Britanniques veulent que ce dernier soit interdit alors que 30% le voient d’un bon œil. 

Burkini - Sputnik France
Cazeneuve: l'interdiction du burkini est inconstitutionnelle

Il est à noter que 78% des 65 ans sont favorables à une interdiction de la burqa contre seulement 34% chez les 18-24 ans. La même tendance est constatée pour le burkini (63% contre 26%). Hommes et femmes possèdent en revanche un avis similaire sur la question puisque 56% des femmes et 58% des hommes soutiennent une interdiction de la burqa.

Aucune loi n'interdit le port du voile intégral au Royaume-Uni. En 2007, le ministère de l'Éducation a toutefois publié des directives permettant aux directeurs des établissements scolaires d'interdire le niqab, voile intégral ne laissant apparaître que les yeux. 

La liste des pays européens opposés au port de la burqa s’élargit - Sputnik France
La liste des pays européens opposés au port de la burqa s’élargit

Le 26 août, le Conseil d'Etat français a suspendu un arrêté interdisant le port du burkini aux baigneurs sur les plages de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). Il est prévu que la décision du Conseil serait prise en considération par les tribunaux dans l'examen de plaintes pareilles dans d'autres villes françaises qui ont adopté l'interdiction. Il y en a environ 30. 

Cependant, en dépit de la décision du Conseil d'Etat, le maire de la ville corse de Sisco Ange-Pierre Vivoni a déjà déclaré qu'il n'allait pas lever l'interdiction du burkini sur les plages locales. Entre autres, trois femmes ont dû payer une amende de 38 euros "pour non-respect des règles en vigueur".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала