Des scientifiques identifient les régions du globe les plus exposées aux superséismes

© AP Photo / FILIPPO MONTEFORTE / AFPséisme en Italie
séisme en Italie - Sputnik Afrique
Une équipe de chercheurs français et américains a réussi à déterminer quelles zones de la croûte terrestre, et par conséquent quelles régions du monde, sont les plus vulnérables au risque de séismes de magnitude 8,5, ce qu’on appelle les «superséismes».

séisme à Fukushima, 2011 - Sputnik Afrique
Le nouveau séisme à Fukushima est une réplique de celui de 2011
Le Japon et l'île de Sumatra sont les régions les plus exposées au risque de séismes de magnitude 8,5, les fractures géologiques de ces zones ayant une forme plane. C'est ce qu'estiment du moins certains géologues français et américains, écrit la revue Science.

Rappelons au passage que la surface de notre planète comprend une douzaine de plaques tectoniques qui se déplacent les unes par rapport aux autres à des vitesses de l'ordre de quelques centimètres par an. Séismes et volcans sont localisés aux frontières de ces plaques.

Ainsi, depuis longtemps, les scientifiques croyaient que les zones sismiques les plus dangereuses se trouvaient essentiellement à la frontière entre deux jeunes plaques tectoniques superposées l'une sur l'autre, ce qui aurait pu relever en premier lieu de leur densité et rigidité plus élevées par rapport aux plaques plus anciennes. Cependant, les tremblements de terre survenus en 2009 en Indonésie et en 2011 au Japon ont invalidé cette hypothèse, les régions n'étant pas composées de jeunes plaques tectoniques.

Japan Meteorological Agency's earthquake and volcano observations division director Koji Nakamura addresses a news conference next to the map showing an earthquake epicentre off the coast of Fukushima prefecture, in Tokyo, Japan November 22, 2016. - Sputnik Afrique
Un nouveau séisme de magnitude 5,7 près de Fukushima
La nouvelle recherche, écrit la revue, démontre que bien au contraire, les plaques tectoniques plus planes abriteraient un « danger fantôme » plus considérable et pourraient donner par conséquent lieu à des superséismes, dont la magnitude dépasse même parfois 8,5.

D'après les scientifiques, de telles plaques sont plus résistantes à la tension engendrée par leurs déplacements. Quoi qu'il en soit, cette résistance connaît aussi ses limites : dès que le niveau seuil est atteint, l'énergie ainsi accumulée se libère d'un coup, ce qui provoque un tremblement de terre de grande envergure, concluent les chercheurs.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала