Les USA vont enquêter sur le renvoi de 100.000 soldats homosexuels

© AFP 2022 Armend NimaniA US para-trooper of the Army's 4th 25 Infantry Brigade Combat Team (Airborne), part of the NATO-led peacekeeping mission in Kosovo (KFOR) takes part in a military drill near the village of Ramjan on May 27, 2015.
A US para-trooper of the Army's 4th 25 Infantry Brigade Combat Team (Airborne), part of the NATO-led peacekeeping mission in Kosovo (KFOR) takes part in a military drill near the village of Ramjan on May 27, 2015. - Sputnik France
Rétablir l'honneur et la dignité des militaires homosexuels: tel est l'objectif du projet de loi soumis au Congrès américain par Mark Pocan.

Il estime que près de 100.000 militaires ont été radiés des forces armées depuis la Seconde Guerre mondiale pour n'avoir pas caché leur orientation sexuelle comme l'imposait la loi Don't ask, don't tell («Ne demande rien, ne dis rien»).Le congressiste veut charger le ministre de la Défense d'étudier les formules qui ont été utilisées pour renvoyer les militaires homosexuels. Selonle site de la chaîne RT.

Tchétchénie - Sputnik France
Bienvenue en Tchétchénie: Merkel et Macron invités à évaluer la situation des homosexuels
Le fait est que les vétérans américains dont le départ n'a pas été qualifié d'«honorable» sont privés de nombreux privilèges, notamment en ce qui concerne les services médicaux et l'aide au financement de l'éducation. De plus, l'absence de cette mention peut constituer une contrariété pour retrouver un emploi dans le civil.

Depuis 1993 et jusqu'en 2010, les soldats américains pouvaient être légalement renvoyés pour leur orientation sexuelle s'ils en parlaient ouvertement. La loi Don't ask, don't tell interdisait aux homosexuels des deux sexes de servir dans l'armée américaine s'ils ne cachaient pas leur orientation.

Les enquêtes portant sur l'orientation sexuelle des soldats ont commencé pendant la Seconde Guerre mondiale, et c'est devenu depuis une pratique permanente dans l'armée américaine. Les soldats homosexuels dénoncés étaient renvoyés et à partir de 1993 la loi a interdit aux homosexuels assumant leur orientation de servir dans l'armée américaine. Dans le même temps, il a été interdit au commandement d'essayer de découvrir l'orientation sexuelle des soldats.

Cette loi a été supprimée seulement en 2010 sous l'administration de Barack Obama.

Mariage gay - Sputnik France
30 M EUR d’indemnisation pour les homosexuels condamnés en Allemagne
Aujourd'hui, le nouveau projet de loi de Mark Pocan ne propose pas seulement de réhabiliter l'honneur et la dignité des soldats renvoyés mais également de faire évoluer l'attitude envers les militaires frappés par la loi Don't ask, don't tell.

Ces changements porteront également sur les privilèges octroyés par le gouvernement fédéral aux personnes ayant servi dans les forces armées, ainsi que sur toutes les gratitudes et récompenses attribuées aux militaires par le ministère de la Défense.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала