Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une «Association internationale des amis de la Crimée» créée cet automne

© Sputnik . Sergey Malgavko / Aller dans la banque de photosCrimée
Crimée - Sputnik France
S'abonner
Les représentants d'une dizaine de pays européens se réuniront à Yalta début novembre pour participer à la conférence annuelle intitulée «La Crimée dans le contexte international» et créer une nouvelle plateforme de coopération: l'Association internationale des amis de la Crimée.

Elle regroupera près de 50 politiciens et personnalités publiques de différents pays européens, qui ont l'intention de contribuer à la cessation du conflit autour de la péninsule et au rétablissement de la coopération entre la Russie et l'Occident. La nouvelle a été annoncée par Gueorgui Mouradov, représentant permanent de la République de Crimée auprès du président russe, qui a souligné que c'étaient aux politiciens occidentaux que revenait cette initiative. Jean-Pierre Thomas, ancien conseiller de l'ex-président français Nicolas Sarkozy a confirmé ces intentions. Selon le quotidien Izvestia.

port d'Odessa - Sputnik France
Le seul navire ukrainien à avoir quitté la Crimée est réparé aux frais de ses marins
Aujourd'hui en Occident, de plus en plus de politiciens et de personnalités publiques arrivent à la conclusion que le référendum sur l'indépendance de la péninsule et la réunification de la Crimée avec la Russie qui a suivi étaient parfaitement conformes au droit international. La nouvelle structure servira précisément à ce que la péninsule entre progressivement dans une orbite positive pour la communauté internationale, a déclaré Gueorgui Mouradov.

«L'association sera créée les 2-3 novembre. L'organisation est supervisée par Jean-Pierre Thomas, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. Son initiative a été soutenue par différents députés de plusieurs pays, notamment les législateurs italiens et chypriotes qui ont été particulièrement actifs. Le groupe devrait réunir près de 50 politiciens étrangers», a noté le représentant permanent de la République de Crimée auprès du président russe.

Comme l'a expliqué Jean-Pierre Thomas, la structure de la nouvelle organisation est en cours de mise au point et devrait être élaborée d'ici l'automne.

«La nouvelle plateforme doit contribuer à une perception positive de la Crimée en tant que région russe. Il est question de réhabiliter globalement la péninsule, d'attirer des investissements et de développer le tourisme», a déclaré Jean-Pierre Thomas, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy pour la coopération économique avec la Russie.

Le domaine viticole de Massandra, en Crimée - Sputnik France
La Crimée a augmenté le nombre des vins russes de qualité
Selon ses créateurs, l'objectif principal de la nouvelle organisation consiste à mettre un terme à la confrontation entre la Russie et l'Occident à cause de la question criméenne, et à instaurer une coopération constructive avec Moscou. De plus, le groupe a l'intention d'apporter une aide à la Crimée pour «empêcher les méthodes barbares du blocus des Criméens».

«C'est très important pour la Crimée. Mais cette initiative n'est pas tant pour les Criméens que pour nos amis qui sont prêts à nous apporter leur contribution. Ils ont la possibilité de voir de leurs propres yeux les changements positifs qui s'opèrent sur la péninsule, dans l'économie et le tourisme notamment. Les «Amis de la Crimée» attireront l'attention des acteurs internationaux sur les problèmes de la péninsule provoqués par les sanctions et les agissements de l'Ukraine. Nous comptons sur un effet sérieux et à long terme de ce travail», conclut Gueorgui Mouradov.

Le député tchèque Jaroslav Holik, qui s'est rendu plusieurs fois en Crimée, pense que la création d'une nouvelle plateforme pourrait influencer la perception des résultats du référendum de 2014 par les Européens.

Emir Kusturica - Sputnik France
Emir Kusturica: «La Crimée et la Russie forment un tout»
«Sous l'influence de facteurs extérieurs, on a fait de pays fraternels des ennemis. Un référendum légitime s'est tenu en 2014 dans la péninsule. Je connais personnellement les politiciens qui s'y sont rendus en tant qu'observateurs internationaux indépendants et qui ont confirmé la transparence du vote. La nouvelle association aidera à diffuser aux Européens la vérité sur la péninsule. Nous sommes ceux qui visitent la Crimée et qui voient de leurs propres yeux ce qui s'y passe. Ce club est précisément formé par de telles personnes et non par ceux qui n'y ont jamais été mais, pour une raison qu'on ignore, critiquent Moscou avec assurance», a noté Jaroslav Holik.

Après une première réunion en automne 2017, les membres de la nouvelle association se réuniront chaque année en Crimée pendant le Forum économique international de Yalta qui se déroule traditionnellement en avril.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала