Quand des cueilleurs de champignons polonais sapent des manœuvres de tankistes US

Un champignon
Cherchant à intimider la Russie et à rassurer les alliés de l'Europe de l’est qui appréhendent la «menace russe», l’Otan multiplie les manœuvres aux frontières russes. Lesquelles sont parfois perturbées par… des cueilleurs de champignons.

champignon - Sputnik Afrique
Il ramasse un champignon sur la frontière d’un autre pays et les histoires commencent…
Des exercices de tankistes américains dans une forêt près de la ville polonaise de Zagan ont été avortés en raison de l'invasion de… cueilleurs de champignons!

Les chars américains Abrams sont arrivés sur les lieux le samedi 7 octobre, raconte le Tagesspiegel. Mais cette année, la récolte de champignons de forêt a attiré dans cette zone forestière les habitants de la région. Ceux-ci ont ainsi empêché la tenue des manœuvres.

Les panneaux d'avertissement installés autour de la zone des manœuvres n'ont pas découragé les amateurs de champignons. Le mauvais temps a également fait sa part pour empêcher les militaires de procéder à leurs exercices.

sanglier - Sputnik Afrique
Des sangliers radioactifs sèment la panique en Suède
L'objectif principal des manœuvres, souligne le journal, était d'intimider la Russie et de calmer les partenaires de l‘Otan dans la région, qui appréhendent de nouvelles manifestations de l'«agression russe».

Une brigade blindée américaine de 3.500 personnes est actuellement déployée en Pologne dans le cadre de l'opération Atlantic Resolve. Elle a en dotation des chars Abrams et des canons automoteurs Paladin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала