De nouveaux décès potentiellement liés à la canicule en France

© AFP 2022 BERTRAND GUAYСanicule en France, le 23 juillet 2019
Сanicule en France, le 23 juillet 2019 - Sputnik France
Les fortes chaleurs sont de retour dans l’Hexagone. Les autorités évaluent les premières conséquences. Elles ont relevé cinq morts et 27 urgences absolues qui seraient liées à la canicule, annonce BFM TV.

Les autorités françaises ont communiqué ce mercredi 24 juillet les premiers chiffres des conséquences potentielles de la forte chaleur en France, rapporte BFM TV. D’après elles, les cinq décès, 27 urgences absolues et 371 urgences relatives pourraient être liés à la canicule.

Un réacteur nucléaire - Sputnik France
Deux réacteurs nucléaires arrêtés en France en raison de la canicule
Actuellement, 80 départements se retrouvent en vigilance orange. Les plus grosses chaleurs sont observées vers l'est du pays avec, entre autres, 41°C à Auxerre, 40°C à Nancy et Dijon.

Première vague de chaleur

Fin juin, une canicule exceptionnelle par sa précocité et son intensité avait déjà fait suffoquer une grande partie du pays pendant plusieurs jours.

Le seuil des 45°C avait même été dépassé pour la première fois, avec un record absolu de 46°C, enregistré le 28 juin dans l'Hérault.

Cette chaleur a entraîné la mort d’au moins quatre personnes, dans le Haut-Rhin, dans le Vaucluse et en Ille-et-Vilaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала