Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cette découverte pourrait révolutionner le domaine de l’énergie solaire

S'abonner
Des chercheurs ont créé une molécule qui rend possible l’absorption et le stockage à long terme de la chaleur du soleil. Cette avancée pourrait servir à créer une batterie qui durerait 5 à 10 ans plus longtemps que celles actuellement sur le marché.

Des chercheurs suédois ont découvert comment exploiter l’énergie solaire et la diffuser sur demande, même des décennies après son emmagasinement. Cette percée dans le domaine de l’énergie repose sur une molécule capable d’absorber l’énergie solaire et un revêtement stratifié qui stocke cette énergie, qu’il est possible d’appliquer sur les fenêtres et les textiles. Cette technologie promet de surpasser les batteries traditionnelles, à condition que les chercheurs trouvent les fonds nécessaires pour la développer, indique Bloomberg.

Huawei - Sputnik France
Huawei arrive sur le marché israélien de l’énergie solaire, qu’a-t-il à y gagner?

Le système fonctionne avec une molécule liquide composée de carbone, d’hydrogène et d’azote. Lorsque celle-ci est en contact avec la lumière du soleil, elle aspire son énergie et la retient jusqu’à ce qu’un catalyseur déclenche sa libération sous forme de chaleur.

Il aura fallu près de 10 ans et 2,5 millions de dollars à cette équipe de chercheurs de l’université de technologie de Chalmers, à Göteborg, pour créer cette unité de stockage. Selon Kasper Moth-Poulsen, dirigeant ces recherches, il est possible de créer une batterie qui pourrait durer 5 à 10 ans plus longtemps que les batteries lithium-ion disponibles sur le marché aujourd’hui.

Pour développer commercialement cette technologie, les scientifiques ont pensé à un revêtement transparent qui pourrait être appliqué sur les fenêtres d’un bâtiment, d’une voiture ou même sur des vêtements. Celui-ci recueillerait l’énergie solaire et la libèrerait sous forme de chaleur, ce qui réduirait l’électricité (et les émissions de carbone) nécessaire pour chauffer des locaux.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала