Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un sous-marin russe a partiellement coulé en Extrême-Orient russe

© Sputnik . Vitali Ankov / Aller dans la banque de photosUn sous-marin
Un sous-marin  - Sputnik France
S'abonner
Dans le Primorié, un sous-marin russe a partiellement coulé alors qu’un remorqueur le ramenait en cale sèche pour qu’il soit mis hors service. Ni équipage ni carburant se trouvent à bord du submersible.

Un sous-marin russe a partiellement coulé lors de son remorquage dans la région du Primorié, en Extrême-Orient russe, rapportent des médias locaux qui se réfèrent au service de presse de l’Agence fédérale des transports maritimes et fluviaux de Russie.

Des navires de la Flotte russe de la mer Baltique - Sputnik France
Ceux qui «contrôlent les océans»: The National Interest fait la liste des flottes les plus puissantes
Selon la presse, l'incident s'est produit dans la soirée du mercredi 11 décembre, alors que le submersible était remorqué pour être placé en cale sèche pour une mise hors service. Le navire de 72 mètres s'est couché et a commencé à couler dans la baie de Vostok. Sa partie avant était toujours émergée, a expliqué un représentant du département.

Hors service depuis 6 ans

Les médias précisent qu’il s’agit du sous-marin russe du projet 877 «Tchit», dont le numéro de série est B260. Une source au sein de l’état-major de la flotte du Pacifique a indiqué que ce navire submersible avait été expulsé de la flotte en 2013. Il a ajouté qu’il ne s’agissait pas d’un navire de bataille.

«Le sous-marin a été expulsé de la flotte en 2013. En novembre de cette année, la coque du bateau diesel a été transférée au propriétaire, la société de capitaux Ascona qui, conformément aux documents en tant que propriétaire, a effectué le remorquage pour le mettre hors service à Nakhodka», a-t-elle expliqué, ajoutant que l'incident ne concernait donc pas la flotte du Pacifique. Une autre source assure pourtant que ce navire appartient à cette flotte.

En outre, un représentant de l’Agence fédérale des transports maritimes a précisé qu'il n'y avait ni équipage ni carburant à bord du navire submersible. Les médias précisent que pour remonter le sous-marin, des bateaux de sauvetage devraient être dépêchés sur place.

Pour le moment, un remorqueur stationne à côté du navire. Il n'y a aucune menace pour l'environnement et la population, souligne la presse.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала