Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Chine: les habitants du foyer du coronavirus ont interdiction de quitter les lieux

© REUTERS / DARLEY SHENMedical staff transfer a patient from an ambulance at the Jinyintan hospital, where the patients with pneumonia caused by the new strain of coronavirus are being treated, in Wuhan, Hubei province, China January 20, 2020
Medical staff transfer a patient from an ambulance at the Jinyintan hospital, where the patients with pneumonia caused by the new strain of coronavirus are being treated, in Wuhan, Hubei province, China January 20, 2020 - Sputnik France
S'abonner
À partir de jeudi 23 janvier, les autorités de la ville chinoise de Wuhan -où les premiers cas du dangereux coronavirus ont été recensés- ont annoncé qu’interdiction était faite aux habitants de quitter la ville, relate le journal local Global times.

Les autorités chinoises imposent aux habitants de la ville de Wuhan l’interdiction temporaire de quitter la ville suite à la propagation du coronavirus, d’après le journal local Global times. Le nombre de morts est monté de 9 à 17 en quelques heures, avait-il été un peu plus tôt annoncé, ce mercredi 22 janvier.

«Les autorités de la ville suspendent les bus et le métro dans la ville, et les vols depuis les gares et les aéroports sont interrompus à partir de 10.00 heures (03.00 heures de Paris) jeudi 23 janvier, alors que l'épidémie de coronavirus s'accroît», a détaillé le quotidien sur son compte Twitter.

La ville de Wuhan, située dans la province de Hubei, compte plus de 11 millions d'habitants.

Fin décembre, les autorités chinoises y ont signalé une épidémie de pneumonie d'origine inconnue. Les premiers cas ont été liés au marché aux poissons. Les experts ont déjà constaté qu’un nouveau type de coronavirus, -2019-nCoV, était l’agent pathogène de la maladie.

Vue de la mer à Hong Kong - Sputnik France
Hong Kong confirme un premier cas du dangereux coronavirus qui a frappé la Chine continentale

Il suscite une inquiétude croissante: la souche incriminée appartient à une famille comptant un grand nombre de virus qui peuvent provoquer des maladies bénignes chez l'homme (comme un rhume), mais aussi d'autres plus graves comme le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère).

Les autorités chinoises ont officiellement confirmé que le virus peut se transmettre d'une personne à une autre, fait savoir le journal local.

Les autres pays touchés

Le virus a également été détecté à Macao, au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande, à Taïwan et aux États-Unis.

Les autorités sanitaires américaines ont ainsi annoncé mardi 21 janvier qu’un premier cas du coronavirus avait été signalé aux États-Unis. L’individu avait récemment voyagé à Wuhan, comme dans de nombreux cas similaires.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала