Hong Kong confirme un premier cas du dangereux coronavirus qui a frappé la Chine continentale

© Sputnik . Alexander Wilf / Aller dans la banque de photosVue de la mer à Hong Kong
Vue de la mer à Hong Kong - Sputnik France
Un premier cas du dangereux coronavirus qui a déjà frappé la Chine continentale, puis a été détecté à Macao, au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande, à Taïwan et aux États-Unis, a été signalé, ce 22 janvier, à Hong Kong.

Hong Kong a confirmé ce 22 janvier son premier cas du nouveau coronavirus apparu fin 2019 dans la ville de Wuhan, au centre du pays, ont rapporté des médias locaux sans identifier leurs sources.

Auparavant, les autorités sanitaires hongkongaises avaient annoncé que l'aéroport de la ville, l'un des plus fréquentés du monde, procédait au contrôle thermique de tous les passagers. Ceux qui arrivent de Wuhan doivent également remplir un formulaire. Ils s'exposent à des sanctions pouvant aller jusqu'à six mois de prison en cas de parjure.

Premier cas du virus aux États-Unis

Le 21 janvier, un premier cas du coronavirus a été signalé aux États-Unis, près de Seattle. La personne a récemment voyagé à Wuhan, comme de nombreux autres cas, ont annoncé les autorités sanitaires américaines.

Selon les informations transférées par la directrice du centre des maladies respiratoires des CDC au cours d'une conférence de presse téléphonique, l’individu contaminé n’avait visité aucun des marchés de Wuhan, en Chine, d’où ont émané de nombreux cas. Il a seulement voyagé dans la région.

Le bilan s'alourdit en Chine

Un virus - Sputnik France
Le virus chinois décelé à Macao, le bilan s'est encore alourdi en Chine
Le bilan du nouveau coronavirus s'est encore alourdi mercredi en Chine, où les autorités ont fait état de neuf morts et averti que le virus pourrait «muter» et se propager plus facilement.

Ce virus, qui se transmet par les voies respiratoires, «pourrait muter et se propager plus facilement», a averti lors d'une conférence de presse le vice-ministre de la commission nationale de la Santé, Li Bin.

Il a précisé que le virus avait été diagnostiqué auprès de 440 patients, alourdissant un précédent décompte d'environ 300 cas.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала