Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La diète végane influence-t-elle notre cerveau?

Légumes
S'abonner
Bien qu’il n’existe pas pour le moment de preuves solides du danger des régimes végétaliens et végétariens pour l’intelligence, certaines études montrent tout de même que ses partisans n’obtiennent pas suffisamment d’éléments nécessaires pour le bon fonctionnement du cerveau.

Alors que de nombreux scientifiques sont persuadés que la consommation de viande a contribué d’une manière importante au développement du cerveau humain au cours de l’évolution, ces derniers temps de plus en plus de gens refusent d’en manger, lui préférant les fruits et légumes.

Compte tenu que ces derniers ne sont pas riches en nutriments importants pour le cerveau et même parfois en sont dépourvus, la question du danger pour la santé des régimes excluant la viande s’impose, écrit la BBC.

Des éléments nécessaires

Il est connu que, par exemple, la vitamine B12, qui se trouve dans les œufs et la viande, manque très souvent aux végétaliens, ce qui peut parfois avoir des effets tragiques surtout pour les enfants. En l’absence de cette vitamine, le cerveau enfantin ne peut pas se développer normalement. Dans certains cas, cela va non seulement de l’incapacité de s’assoir ou de sourire mais peut aussi aller jusqu’au coma, constate le média.

Viande - Sputnik France
Un ex-végan consomme les entrailles crues d’un cerf, ce qui le «fait planer»

Les deux autres éléments nutritifs importants sont le fer et la taurine. Selon une étude réalisée en 2007, le taux de fer dans l’organisme est directement responsable des capacités intellectuelles du cerveau. Ainsi, l’administration de complément de fer aux jeunes femmes lors de l’étude a permis de considérablement augmenter leur performance à un test cognitif.

Quant à la taurine, cet acide aminé participe à plusieurs processus dont la régulation du nombre de neurones. Ses principales sources alimentaires sont la viande et les fruits de mer, c’est pourquoi les végétaliens et les végétariens en manquent souvent tout comme ils manquent de fer.

Помидоры - Sputnik France
Mauvaise nouvelle pour les végans: les plantes stressées peuvent «crier», selon une étude

Le quatrième élément qui semble être important pour nos capacités intellectuelles est la créatine qui est absente des plantes et des champignons. Des études montrent que dans certains cas elle peut améliorer la mémoire et diminuer la fatigue mentale. Le problème est qu’il n’existe pas assez de preuves pour justifier la prise de créatine supplémentaire, car cela pourrait réduire la capacité du cerveau à en fabriquer lui-même.

Quoiqu’il en soit, des scientifiques estiment qu’il y a des personnes qui tirent effectivement des avantages du véganisme et du végétarisme. En même temps, ils conseillent de bien étudier ces régimes alimentaires avant de les pratiquer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала