Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'épidémie de coronavirus s'aggrave sur un paquebot près du Japon

© AFP 2021 GUILLERMO ARIASUne passagère d'un vol en provenance de Pékin (archive photo)
Une passagère d'un vol en provenance de Pékin (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
Le nombre de cas constatés de coronavirus a triplé pour atteindre 61 sur le paquebot Diamond Princess en quarantaine au Japon, ont annoncé ce 7 février les autorités du pays, qui vont désormais examiner davantage de passagers.

Le nombre de cas déclarés de coronavirus à bord d'un paquebot maintenu en quarantaine au large du Japon a triplé vendredi 7 février, s’établissant à 61, a indiqué le ministre de la Santé Katsunobu Kato.

Ces nouveaux patients seront comme les précédents hospitalisés sur le sol japonais, a précisé le ministre à la presse.

Круизный лайнер Diamond Princess прибыл в порт Владивостока - Sputnik France
Premières images à bord du navire de croisière où une dizaine de cas de coronavirus ont été détectés
Les nouveaux cas concernent 21 Japonais, ainsi que des Américains, des Canadiens, des Australiens, un Argentin et un Britannique.

Les tests avaient été limités au départ aux personnes présentant des symptômes ou étant entrées en contact avec un passager débarqué précédemment à Hong Kong, qui s'était révélé porteur du virus.

Mais le ministre de la Santé a indiqué que des tests supplémentaires seraient menés sur les sujets vulnérables à bord, telles que les personnes âgées, ainsi que sur les personnes ayant été en contact avec les nouveaux cas de contamination. Aucune indication du nombre de personnes concernées n'était donnée vendredi en milieu de journée.

Le Diamond Princess qui compte quelque 3.700 passagers et membres d'équipage, a accosté le 6 février à Yokohama, en banlieue de Tokyo, pour se ravitailler en vue d'une quarantaine qui pourrait durer jusqu'au 19 février, rappelle l'AFP.

Vingt personnes à bord avaient déjà été testées positives mercredi et jeudi. Elles ont été évacuées du bateau. L'une d'elle est dans un état grave, a annoncé vendredi le ministère de la Santé, sans donner de détails.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала