Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des crêpes offertes aux journalistes par le ministère russe des Affaires étrangères

S'abonner
L’épidémie de coronavirus n’a pas empêché le ministère russe des Affaires étrangères de proposer aux journalistes venus pour la conférence de presse hebdomadaire des crêpes dans le cadre des sept jours gras précédant le Carême.

À l’issue de la conférence de presse hebdomadaire de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, les journalistes ont été invités à une crêpe party à l’occasion de la fête russe de Maslenitsa dont l’équivalent est le carnaval.

Les crêpes traditionnelles à la levure de boulanger et leurs «homologues» très fines sans levure ont été préparées cette année à partir des recettes d’Oudmourtie, une république de l’Oural. Pour accompagner leur plat, les invités se voyaient proposer notamment de la confiture d’airelles, du miel et des chips au lichen, un en-cas très populaire dans la région.

La prudence restant toujours de mise dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, étaient facilement visibles sur les tables, à côté des couverts et des serviettes, des tubes au gel antiseptique pour les mains.

Maslenitsa

Cette ancienne tradition slave qui marque l’arrivée du printemps prévoit de brûler une effigie de la Dame Maslenitsa qui est censée représenter l’hiver auquel on fait ses adieux et qui est l’équivalent de la semaine des sept jours gras.

La fête est largement célébrée non seulement au sein de chaque famille, mais également dans les parcs municipaux et sur des aires spécialement réservées à cet effet.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала