Algérie: un soldat tué dans une opération contre un «dangereux terroriste» dans l’ouest du pays

Dans un communiqué dont Sputnik a reçu une copie, le ministère algérien de la Défense nationale annonce la mort d’un soldat dans une opération dans l’ouest du pays et l’élimination d’un terroriste. Une Kalachnikov, des munitions et une ceinture explosive ont été saisies.

Un soldat de l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne a été tué lundi 2 mars lors d’une opération antiterroriste dans l’ouest du pays, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) dont Sputnik s’est procuré une copie, précisant qu’un «dangereux terroriste» a été éliminé par les unités de l’ANP qui ont mené l’assaut.

«Suite à une opération de fouille et de recherche dans la localité de Tafassour, wilaya [région, ndlr] de Sidi Belabbès, toujours en cours, le soldat contractuel Merdaci Moussa est tombé au champ d’honneur», indique la note du MDN.

L’armée algérienne procède à des tirs réels engageant le système antiaérien russe BOUK M2E à Tamanrasset, dans le sud de l’Algérie - Sputnik France
L’armée algérienne fait une démonstration de force à munitions réelles dans le sud du pays - vidéo
«Au cours de cette opération, un détachement de l’Armée nationale populaire a abattu lundi 2 mars un dangereux terroriste», ajoute le document, précisant qu’«un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, trois chargeurs garnis de munitions, ainsi qu’une ceinture explosive et une paire de jumelles» ont été trouvés.

«L’identification du criminel abattu se poursuit», souligne le ministère.

Le bilan de l’ANP en 2019

«L'année 2019 s'est distinguée par de grands résultats en matière de lutte antiterroriste […] et ce par la neutralisation et l'arrestation d'un nombre important de terroristes, le démantèlement de plusieurs réseaux de soutien et la destruction d'un grand nombre de casemates et d'abris servant de refuges aux groupes terroristes», indique un autre communiqué du ministère de la Défense nationale datant du 3 janvier 2020.

L’armée algérienne procède à des tirs réels engageant le système antiaérien russe BOUK M2E à Tamanrasset, dans le sud de l’Algérie - Sputnik France
L’Armée algérienne teste en conditions réelles ses armes russes antiaériennes et de guerre électronique – images
Le ministère y annonce l'élimination de 15 terroristes et l’arrestation de 25 autres auxquelles s’ajoute la reddition aux autorités militaires de 44 terroristes, la découverte des dépouilles de six autres et l'arrestation de 245 éléments de soutien aux groupes terroristes.

Par ailleurs, le MDN affirme que 295 casemates et neuf ateliers de fabrication d'explosifs ont été détruits par les unités de l’ANP.

Le document annonce par ailleurs la saisie de 649 pièces d'armement, dont 116 kalachnikovs, 433 fusils, 32 pistolets, 38 mitrailleurs et 30 lance-roquettes.

Le MDN précise enfin que 240 chargeurs, 33 chaînes de munitions, 193.680 balles de différents calibres, 1.725 obus, 750 bombes de confection artisanale et 1891,4 kilogrammes de matières explosives ont été interceptés lors des différentes opérations des unités antiterroristes de l’ANP.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала