Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une attaque de drone repoussée en Syrie près de la principale base militaire russe

© Sputnik . Dmitri Vinogradov / Aller dans la banque de photosLa base aérienne de Hmeimim, en Syrie
La base aérienne de Hmeimim, en Syrie - Sputnik France
S'abonner
L’armée syrienne a neutralisé une attaque de drone réalisée par des terroristes près de la base militaire de Hmeimim où sont déployées les Forces aérospatiales russes.

La défense antiaérienne a repoussé une attaque de drone contre la base russe de Hmeimim, dans le gouvernorat syrien de Lattaquié, a fait savoir le 24 mars Sana, l’agence de presse officielle de la Syrie.

L’incident a eu lieu dans la ville méditerranéenne de Jablé, précise l’agence.

Un poste de contrôle de l'armée turque sur la route Damas-Idlib en Syrie - Sputnik France
Une nouvelle patrouille conjointe russo-turque en Syrie
Les terroristes retranchés dans des villages situés entre les gouvernorats d’Idlib et de Lattaquié tentent régulièrement d’attaquer la base aérienne de Hmeimim et ses environs en utilisant des drones. Malgré les accords sur un cessez-le-feu survenus le 5 mars à Moscou, lors d’une rencontre entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, les extrémistes n'abandonnent pas leurs tentatives de réaliser des frappes aériennes contre les positions de l’armée syrienne et la base des Forces aérospatiales russes à Hmeimim.

Les terroristes en Syrie

Lors des pourparlers du 5 mars, les Présidents russe et turc se sont notamment entendus sur la présence sur le terrain de forces turques supplémentaires, ainsi que sur l’organisation à partir du 15 mars de patrouilles conjointes sur un tronçon de la route stratégique M4 qui relie les villes d’Alep et de Lattaquié. Cependant, les deux patrouilles qui ont eu lieu depuis cette date ont dû être raccourcies à cause des provocations prévues par des groupes radicaux qui échappent au contrôle de la Turquie.

La Turquie s’est engagée à neutraliser dans un proche avenir les groupes extrémistes qui empêchent les patrouilles d’accomplir leur mission sur cet axe stratégique, a indiqué le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie à l’issue de la deuxième patrouille, qui a eu lieu le 23 mars.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала