Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une statue du général de Gaulle et une plaque commémorative vandalisées en Seine Saint-Denis – photo

S'abonner
Une statue du général de Gaulle et une plaque commémorant la bataille de Bir-Hakeim ont été dégradées en Seine Saint-Denis, comme le montrent des photos circulant sur les réseaux sociaux. En outre, une plaque rendant hommage aux soldats nord-africains a été vandalisée à Paris.

Des monuments relatifs à la Seconde Guerre mondiale ont été la cible de dégradations, ce samedi 13 juin, à en croire des photos postées sur Twitter. 

Marion Maréchal-Le Pen - Sputnik France
«Nous allons déboulonner Napoléon et de Gaulle»: Marion Maréchal s’inquiéte de la menace de manipuler l'Histoire - vidéo
Le sénateur LR Philippe Dallier a en effet partagé sur son compte deux images, la première d’une statue du général de Gaulle et l’autre d’une plaque commémorative de la bataille de Bir-Hakeim, toutes deux détériorées.

Le visage de la statue a été recouvert de peinture jaune tandis qu’une inscription a été taguée près de la plaque. Selon le sénateur, les deux ouvrages se trouvent sur la commune des Pavillons-sous-Bois, en Seine Saint-Denis.

«Je ne sais pas si c'est en lien avec les manifestations en cours dans le pays et le déboulonnage de statues que l'on voit un peu partout dans le monde, ou si c'est simplement le geste d'un imbécile... mais dans tous les cas, ce n'est pas acceptable », explique au Parisien Katia Coppi, maire LR des Pavillons-sous-Bois.

Les deux monuments ont pu été nettoyés rapidement, du fait de leur composition en bronze, précise la municipalité au Parisien. La commune a déposé une plainte contre X.

Une plaque vandalisée à Paris

Une plaque à la mémoire «des Français et des Nord-Africains tombés dans le quartier des Quinze-Vingts» pendant la libération de Paris en 1944 a en outre été vandalisée à Paris. Ce fait a été constaté par une internaute qui a posté vendredi une photo.

On peut avoir que la partie de l’inscription mentionnant les «Nord-Africains» a été rayée.

Contactée par le HuffPost, la mairie de Paris a indiqué avoir «immédiatement envoyé du personnel» pour remettre la plaque en l’état.

Plusieurs statues déjà détruites

Depuis la mort de Georges Floyd et les manifestations qui ont suivi, plusieurs statues ont été déboulonnées ou vandalisées, en Europe et aux États-Unis. 

Tombe de Jean-Baptiste Colbert à l'église Saint-Eustache à Paris - Sputnik France
«Aristote justifie l’esclavage. Alors que fait-on? On brûle Aristote? On brûle Platon?»
Deux statues de Christophe Colomb ont ainsi été dégradées à Boston et Richmond, mardi 10 juin. À Londres, la statue de Churchill, en face du palais de Westminster, a également été recouverte d’un tag mentionnant «raciste», ce dimanche 7 juin. Elle a dû être protégée par un caisson d’acier.

En France, la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) avait également appelé sur Twitter  à s’en prendre à plusieurs statues, dont celle du général de Gaulle.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала