Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il reçoit un «pourboire» de 75.000 dollars pour avoir refusé de servir une cliente sans masque au Starbucks

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosStarbucks
Starbucks - Sputnik France
S'abonner
Une cliente d’un Starbucks a dénoncé sur Facebook un serveur qui a refusé de la servir parce qu’elle ne portait pas de masque, mais sa publication s’est retournée contre elle. Les internautes ont souligné qu’il avait simplement fait son travail. Une cagnotte a été mise en place pour soutenir le jeune homme.

«Voici Lenin de Starbucks qui a refusé de me servir parce que je ne portais pas de masque. La prochaine fois j’attendrai les flics et j’apporterai une dispense médicale», écrit une jeune Américaine sur Facebook le 22 juin. Elle imaginait rallier la communauté à sa cause, mais l’effet inverse s’est produit.

Partagée plus de 50.000 fois, sa publication a davantage suscité des railleries. La jeune femme de San Diego avait catégoriquement refusé de porter un masque qui, selon elle, représente un danger pour sa santé. Les internautes ont soutenu en masse le serveur, affirmant qu’il n’a fait que son travail en respectant le règlement de l’enseigne qui l’emploie.

Starbucks logo - Sputnik France
En tenue islamique, il reçoit son gobelet Starbucks avec marqué dessus ISIS au lieu de son prénom

L’affaire a suscité un tel débat qu’un certain Matt Cowan, qui ne connaît pas le serveur, a lancé une cagnotte sur le site GoFundMe en tant que «pourboire» pour le soutenir. En à peine cinq jours, le montant a dépassé les 75.000 dollars (66.000 euros).

Le serveur remercie ses soutiens

L’employé en question, Lenin Gutierrez, a raconté sa version des faits dans une vidéo de remerciement sur Facebook pour tous les donateurs et ceux qui lui ont envoyé des messages de soutien. Il a également confié qu’il espérait que cette somme pourrait l’aider à réaliser son rêve: devenir danseur.

La jeune femme affirme quant à elle qu’elle a reçu «des milliers de menaces de mort». Dans une vidéo qu’elle a publiée le 26 juin, elle assure qu’elle ne l’a «jamais menacé». Un représentant de la marque Starbucks a également réagi à l’affaire, rappelant aux clients de suivre les règles sanitaires en portant un masque lorsqu’ils se trouvent dans l’une de leurs enseignes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала