Le remplacement des salariés par des robots va-t-il s’accélérer après le confinement?

Apparue au cours du confinement, la tendance accrue à la fabrication de robots pour remplacer les humains dans différentes entreprises ne s’estompe pas, indique RTL. La radio suppose que ce processus d’automatisation se poursuivra, impactant le nombre d’emplois disponibles.

Le confinement a été marqué par l’explosion des demandes passées par des entreprises auprès des fabricants de machines automatisées. Celles-ci ne diminuent cependant pas depuis le déconfinement, indique RTL.

Personne portant un masque devant un magasin fermé à Paris, juin 2020 - Sputnik France
Chômage: «Une vague de licenciements est en train de se lever»
Contraintes d’envoyer leurs employés à domicile pendant le confinement, les sociétés ont eu besoin de remplacer la main d’œuvre humaine par des robots dans les secteurs où cela était possible. Par exemple, davantage de machines ont été mises en place dans les entrepôts et pour la livraison, alors que les centres d’appel philippins ont fonctionné via l’intermédiaire de l’intelligence artificielle.

Cependant, cette tendance ne semble pas ralentir sur fond de baisse du nombre de contaminations en Europe. Pour cause: certains fabricants ont peur de voir leur production être de nouveau touchée en cas d’éventuelle deuxième vague, poursuit la radio. Ils préfèrent investir dans l’avenir, les travailleurs humains étant trop vulnérables.

Secteurs concernés

L’agriculture s’avère être un secteur particulièrement concerné par la hausse des demandes. Des robots censés récolter les fraises ont déjà été testés, ainsi que des machines permettant de livrer les courses à domicile ou de nettoyer des sites industriels. La restauration s’initie également dans la mise en place de robots. À titre d’exemple, le prototype baptisé Flippy prépare des burgers et des frites et sait faire la vaisselle.

Face à l’augmentation de l’automatisation, des emplois peuvent être menacés. Cependant, ce progrès technique favorisera la création de nouveaux emplois mieux payés basés sur l’expertise, parce que les candidats devront avoir plus de compétences, précise RTL.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала