Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Incendie criminel de la cathédrale de Nantes? Le signe d’un «nihilisme terrible» pour Stéphane Bern

© REUTERS / STEPHANE MAHELa cathédrale de Nantes après l'incendie
La cathédrale de Nantes après l'incendie - Sputnik France
S'abonner
Stéphane Bern est revenu sur la possible dimension criminelle de l’incendie de la cathédrale de Nantes dans une interview au Parisien. Il y voit le symptôme d’une République «en très mauvaise santé» marquée par une perte de repères.

Dans un entretien accordé au Parisien après l’incendie de la cathédrale de Nantes, le Monsieur Patrimoine a fait part de son indignation.

La statue de #Colbert taguée avec de la peinture rouge, 23 juin 2020 - Sputnik France
Pour Stéphane Bern «il faut expliquer, pas déboulonner» les statues controversées
 Alors que le parquet de la ville a ouvert une enquête pour «incendie volontaire», l’animateur de France 2 se dit consterné.

Il avait déjà été vu en pleurs sur les plateaux de télévisions après l’incendie de Notre-Dame de Paris. Stéphane Bern affirme revivre un moment tout aussi douloureux.

«C'est dramatique. J'ai l'impression que le cauchemar recommence, avec la même émotion. Ce qui est encore plus terrible, c'est qu'il s'agit visiblement d'un incendie criminel avec trois départs de feu. Je me dis: “Mais quand est-ce qu'on va prendre enfin conscience que le patrimoine doit être protégé […]!”», déplore-t-il auprès Parisien.

Signe d’un nihilisme

Stéphane Bern se dit très inquiet si la piste criminelle venait à se confirmer. Le chargé de la Mission patrimoine y voit une possible attaque contre «notre histoire, notre identité».

Incendie à la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, 18 juillet 2020 - Sputnik France
Joyau du patrimoine rongé par les flammes: le monde politique en émoi après l’incendie de la cathédrale de Nantes

Pointant une République en «très mauvaise santé», le présentateur met en garde contre une société nihiliste, où même les édifices millénaires ne seraient plus respectés.

«C'est inimaginable, monstrueux. Ça pose question sur la société qu'on est devenu: ça veut dire que plus rien n'a de sens, plus rien n'a de valeur, plus rien n'a d'importance. C'est une forme de nihilisme terrible. […] Ça pose le problème du vivre ensemble. Si on s'attaque aux lieux de culte…(il ne termine pas sa phrase)», condamne-t-il auprès du média.

Même s’il a l’impression d’être «un arrosoir pour éteindre l’incendie du patrimoine», Stéphane Bern se dit néanmoins prêt à continuer son combat dans la sphère culturelle.

Selon les dernières informations, le procureur de la République de Nantes a confirmé «trois points de feu distincts», précisant cependant qu’aucune trace d'effraction n’avait été constatée dans la cathédrale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала