Les vols de montres se multiplient dans les beaux quartiers parisiens

Un couple de touristes s’est fait voler deux montres, d’une valeur cumulée de près de 100.000 euros, dans le 8e arrondissement. Des faits de plus en plus courants, comme en témoignent des policiers, et qui portent atteinte à l’image des beaux quartiers parisiens.

Deux touristes allemands ont été agressés et dépouillés de leurs montres à Paris, rapporte Actu17. Le couple a été attaqué par deux individus, dont l’un était armé d’un couteau.

A la terrasse d'un café - Sputnik France
Un postier fonce sur des terrasses à Paris avec son véhicule de service

L’un des agresseurs a arraché la montre du poignet de la femme de 54 ans, tandis que son comparse cisaillait le bracelet de la montre du mari. Ce dernier, un homme de 65 ans, a été légèrement blessé à l’avant- bras. Il a dû recevoir plusieurs points de suture.

Les deux bijoux, de marque Rolex et Patek Philippe, avaient une valeur totale de près de 100.000 euros. Les policiers de la sûreté territoriale (ST) ont ouvert une enquête. L’incident s’est déroulé sur l’avenue Marceau, non loin du Triangle d’or parisien, où ce type de vols se multiplie.

Recrudescence de vols                                                        

La veille de cette agression, deux vols similaires avaient été déclarés dans la même zone. Pour des montres d’une valeur respective de 80.000 et 90.000 euros. Les forces de l’ordre pointent du doigt l’existence de bandes organisées, spécialisées dans ce genre d’agressions.

«Nous avons affaire à des équipes spécialisées qui ne font que ça et qui n’hésitent pas à commettre plusieurs vols dans la même journée […] Nous connaissons déjà un grand nombre de ces individus car nous les avons déjà interpellés par le passé», explique un officier de police parisien à Actu17.

Ces voleurs sévissent en particulier dans les beaux quartiers et ciblent leurs victimes. Ils s’en prennent principalement aux touristes et aux hommes d’affaires. Le déconfinement a marqué la reprise de leurs activités.

«Après le confinement, les vols de montres de luxe ont repris direct. Les mecs sont aux aguets. Dès qu'il y a un homme d'affaires ou un touriste avec une toquante au poignet qui sort d'un hôtel particulier […] ou d'un restaurant de luxe, c'est une proie potentielle», confie un autre policier au Parisien.

Des délits qui finissent par ternir l’image du Triangle d’or et font fuir les visiteurs. Jeanne D'Hautesserre, maire LR du 8e arrondissement affirme ainsi au Parisien que «les touristes étrangers ont déserté le quartier», entraînant la fermeture de «la plupart des grands hôtels».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала