«Jusqu’à ce que le Covid nous sépare»: une fiancée demande le test de coronavirus de son futur mari pour accepter

Craignant d’être infectée par le coronavirus, une jeune Saoudienne a posé une condition insolite à son futur époux. Elle a exigé qu’il fasse un test de dépistage du Covid-19 avant leurs noces.

En Arabie saoudite, une fiancée a demandé à son futur mari de passer le test de dépistage du coronavirus pour qu’ils se marient, relate le journal local Okaz.

Un fidèle - Sputnik France
Pour la 1ère fois dans l'histoire de l'Arabie saoudite, le pèlerinage du hadj est fermé aux étrangers

La jeune femme a expliqué auprès du journal qu’elle craignait d’être infectée, parce qu’une de ses proches est morte suite aux complications liées au coronavirus.

Le journal n’a pas précisé si son futur époux a respecté son exigence, mais les noces ont finalement eu lieu.

En effet, dans les pays musulmans du golfe Persique, il existe une tradition d’examens médicaux avant de se marier. Certains médecins saoudiens estiment qu’il serait juste d’inclure le test du Covid-19 dans cet examen.

Situation épidémique en Arabie saoudite

Depuis ces deux derniers mois, l’Arabie saoudite constate une augmentation constante du nombre de cas d'infection au coronavirus, de 1,500 à 2000 personnes par jour. Le royaume recense au total 308,500 cas, dont 282 888 guérisons, alors que le nombre de décès approche les 4,000.

Aux côtés des Émirats arabes unis, de l'Indonésie, des Philippines, du Brésil, du Mexique et de l’Inde, l’Arabie saoudite fait partie des 20 pays qui ont déjà exprimé leur intérêt pour le Spoutnik V, vaccin russe contre le Covid-19.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала