Les gens qui souffrent de ces maladies risquent trois fois plus de mourir du coronavirus

Les patients atteints du Covid-19 qui présentent aussi un syndrome métabolique risquent cinq fois plus d’être admis en réanimation et trois fois plus de décéder, indique une étude publiée dans Diabetes Care et menée par des chercheurs américains. L’inflammation qui va de pair avec ce syndrome est à l’origine de formes graves de l’infection.

Des scientifiques américains de l’université Tulane ont découvert que les malades du Covid-19 qui souffraient d’hypertension, d’obésité et de diabète étaient trois fois plus susceptibles de mourir de complications provoquées par l’infection, indique une étude publiée dans la revue Diabetes Care.

Un enfant malade, image d'illustration  - Sputnik France
Les enfants semblent être plus vulnérables au Covid-19 qu’on ne le croyait
Les cas de 287 patients atteints de Covid-19 et admis dans des hôpitaux de la Nouvelle-Orléans entre le 30 mars et le 5 avril ont été suivis. Leur âge moyen était de 61 ans.

L’étude montre que si quelqu’un souffre de syndrome métabolique, notamment s’il est atteint d’obésité, de diabète, d’hypertension artérielle et a à la fois du cholestérol HDL bas et de triglycérides élevés, son pronostic est mauvais.

«L'inflammation sous-jacente qui est observée avec le syndrome métabolique peut être le moteur qui provoque des formes plus graves», indique l’auteur principal, le docteur Joshua Denson.

La moitié en réanimation

Parmi toutes les personnes hospitalisées, 66% présentaient un syndrome métabolique dont plus de la moitié (56%) ont été transférées en réanimation, tandis que 48% étaient placées sous respirateur artificiel.

Coronavirus (image d'illustration) - Sputnik France
Une étude révèle où le coronavirus se réplique dans le corps humain
37% ont développé un syndrome de détresse respiratoire aiguë et 26% sont décédées. Les indices étaient respectivement de 24%, 18%, 11% et 10% chez les malades du Covid-19 hospitalisés sans syndrome métabolique.

Après avoir pris en compte l'âge, le sexe, l'emplacement de l'hôpital et d'autres conditions, les patients atteints de syndrome métabolique étaient 3,4 fois plus susceptibles de mourir du Covid-19 que les autres.

Ils risquaient également cinq fois plus d'être admis dans une unité de soins intensifs, d’être placés sous respirateur artificiel ou de développer un syndrome de détresse respiratoire aiguë.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала