Un appel «manqué» de Poutine à Trump? Le Kremlin donne sa version

Le porte-parole du Kremlin a commenté la déclaration de Nick Timothy, ancien conseiller politique de Theresa May, Première ministre à l’époque, selon laquelle Donald Trump avait manqué un appel téléphonique de Vladimir Poutine en 2017. Selon lui, ce n’est pas possible d’un point de vue technique.

Le 31 août, le Kremlin a démenti le récent témoignage faisant état d’un appel «manqué» du Président russe à son homologue américain en 2017.

«Non. Il est techniquement impossible de rater un appel convenu à l'avance», a déclaré à Sputnik le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, réagissant ainsi aux propos de Nick Timothy, ancien conseiller politique au 10, Downing Street.

Un appel «manqué»

Nick Timothy a raconté dans le podcast «What You Were Thinking» (Ce que vous pensiez) un moment marquant de sa rencontre, début 2017, avec Donald Trump à Washington.

Vladimir Poutine et Donald Trump - Sputnik France
Pour Trump, «Poutine est un joueur d’échecs de classe mondiale»
Selon cet ancien conseiller britannique, le locataire de la Maison-Blanche avait explosé de rage devant la délégation britannique dont faisait partie Theresa May, lorsqu’il a appris qu’il avait manqué un appel téléphonique de son homologue russe. «Si Poutine veut une conversation téléphonique avec moi, vous me le passez», a «crié» M.Trump, d’après le récit de M.Timothy repris par le magazine américain Newsweek.

L’ex-conseiller a d’ailleurs évoqué une «expérience très étrange, et pas spécialement rassurante concernant l’état d’esprit [de Trump, ndlr], ou de la stabilité du pouvoir décisionnel à la Maison-Blanche».

«À quoi diable pensiez-vous?»

Par ailleurs, Nick Timothy n’est pas la seule personne qui évoque cette situation. En janvier 2020, le journaliste américain Peter Bergen a raconté dans son livre «Trump and His Generals: The Cost of Chaos» (en français Trump et ses généraux: le coût du chaos), que Donald Trump a réprimandé son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, et d'autres hauts fonctionnaires pour ne pas l’avoir informé de l’appel téléphonique du Président russe en 2017.

«Vous vous moquez de moi? Vladimir Poutine a essayé de m’appeler et vous ne l’avez pas fait passer? À quoi diable pensiez-vous?», se serait-il exclamé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала