Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une façon inopinée d’attraper le coronavirus évoquée par un scientifique

S'abonner
Les poils des animaux de compagnie peuvent transporter des particules de coronavirus qui s’y retiennent facilement, selon un scientifique russe de l'université nationale des sciences et de la technologie MISiS, cité par l’agence Moskva. Il a conseillé de ne pas le négliger et de laver les animaux après chaque promenade.

Des particules de nouveau coronavirus peuvent pénétrer dans l'organisme d’une personne depuis les poils d’animaux domestiques, a révélé un scientifique russe de la faculté de chimie physique de l'université nationale des sciences et de la technologie MISiS Géorgiï Frolov cité par l’agence Moskva.

«Le poil est un matériau naturel, le virus s’y retient parfaitement. Mais il est aussi facile à nettoyer», a-t-il expliqué.

Le scientifique a rappelé que le traitement du poil par des substances désinfectantes peut nuire à la santé de l'animal. De ce fait, il conseille tout simplement de les laver après une promenade.

En outre, il a tenu à préciser que les particules du virus étaient aussi enlevées du corps humain.

«La peau humaine est constamment renouvelée, l'homme transpire et frotte sa peau contre ses vêtements. Grâce au fonctionnement du système lymphatique, le virus est rapidement éliminé de la peau humaine. Si quelqu'un est prudent et se lave, il n'y a guère de chances de garder le virus sur sa peau. Cependant, si le corps présente des blessures ouvertes, le virus peut y persister et pénétrer dans le corps. Il est complètement lavé après avoir pris une douche, il faut utiliser du savon ou du shampoing», a conclu Frolov.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала