Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le politique qui a été libéré de prison par des manifestants en passe de devenir Président du Kirghizstan

© Sputnik . Alexeï Maïschev / Aller dans la banque de photosSadyr Jarapov (archives)
Sadyr Jarapov (archives) - Sputnik France
S'abonner
L’ex-chef d’État par intérim Sadyr Japarov recueille 79% des voix après le dépouillement de 98% des bulletins de vote lors de la présidentielle anticipée qui a suivi la crise politique au Kirghizstan.

Sadyr Japarov est en tête au premier tour de l’élection présidentielle au Kirghizstan avec 79% des voix après le dépouillement de 98% des bulletins de vote, selon la Commission électorale centrale du pays.

Protestation à Bichkek  - Sputnik France
Le Premier ministre kirghiz démissionne, un opposant anciennement détenu prend sa place
À 8h (heure locale), les appareils décomptant les bulletins placés dans les urnes ont analysé les données de 2.425 bureaux de vote sur les 2.476 existants. Plus de 1,117 million d’électeurs ont voté pour l’ancien chef d’État par intérim, qui fait partie des 17 candidats au poste de Président.

Le décompte à la main des bulletins de 71% des bureaux de vote montre également l’avance de M.Japarov, avec pour l’instant plus de 80% des voix. Ce procédé de décompte des voix est obligatoire selon la législation du pays pour dresser le bilan définitif de l’élection.

La présidentielle s’est tenue parallèlement à un référendum sur la forme de gestion dans le pays. Selon les résultats préliminaires, plus de 80% des citoyens préfèrent le régime présidentiel au régime parlementaire.

La crise politique

Des manifestations de masse ont éclaté au Kirghizstan en octobre 2020, les protestataires étant mécontents des résultats des législatives, marquées par des accusations de fraudes. Une élection anticipée a été annoncée après la démission de l’ancien Président, Sooronbaï Jeenbekov.

Le parlement kirghiz a approuvé le 10 octobre 2020 la nouvelle composition du cabinet des ministres avec à sa tête Sadyr Japarov. Condamné en 2017 à 11 ans et demi de réclusion pour une prise d’otage lors d’une précédente crise politique, il a été libéré de prison par des manifestants.
 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала