Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus d’un millier d’arrestations lors de l’action non autorisée à Moscou, selon le défenseur des droits de l’Homme

© Sputnik . Pavel Bednyakov / Aller dans la banque de photosManifestation non autorisée à Moscou 23 janvier 2021
Manifestation non autorisée à Moscou 23 janvier 2021 - Sputnik France
S'abonner
L’action du 23 janvier à Moscou, non autorisée par les autorités pour des raisons sanitaires, a débouché sur l’arrestation de plus d’un millier de personnes, annonce le défenseur des droits de l’Homme de la ville, constatant que les manifestants étaient dans leur majorité des jeunes de 20 à 30 ans, mais que les mineurs étaient également nombreux.

Plus d’un millier de personnes, selon les premiers chiffres, ont été interpellées lors de la manifestation qui s’est tenue le 23 janvier à Moscou en dépit de l’absence d’aval des autorités pour cause de situation sanitaire problématique, indique un communiqué du défenseur des droits de l’Homme de la capitale russe, Tatiana Potiaïeva.

«Dans leur grande majorité, les manifestants à Moscou étaient des jeunes de 20 à 30 ans, mais il y avait aussi beaucoup de mineurs, malgré les avertissements lancés par différentes structures. Selon les premières informations, plus d'un millier de personnes ont été interpellées. Des demandes appropriées seront envoyées par le défenseur pour préciser les chiffres», note le communiqué du Bureau pour la défense des droits de l’Homme.

Le personnel du Bureau a observé le respect des droits de l'Homme lors de l'action non autorisée. Tatiana Potiyaïeva était présente boulevard Tsvetnoï et d’autres employés se trouvaient dans les rues près de la place Pouchkine.

«La première partie de la manifestation a été marquée par un comportement relativement correct de part et d’autre, malgré plusieurs interpellations. Des conflits ont éclaté vers la fin de l'action. Tatiana Potiaïeva a toujours été en contact avec les défenseurs des droits de l'Homme –qui l’informaient au sujet des arrestations–, avec les membres de la Commission publique d’observation, ainsi qu'avec des responsables de la police de Moscou, contribuant à trouver une issue à la situation de certaines personnes interpellées», souligne le communiqué.

Des actions, non autorisées en raison de la situation sanitaire, se sont tenues le 23 janvier dans plusieurs villes de Russie à l’appel de partisans d'Alexeï Navalny.

Les manifestations

En prévision de ces mobilisations, le ministère de l'Intérieur et le parquet général ont averti que les participants et les organisateurs devraient en assumer la responsabilité. Le parquet général a également exigé que soient bloqués les appels diffusés sur Internet.

Les parents de mineurs ont été priés d’éviter à ces derniers la participation à ces manifestations.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала