Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vers un confinement à Dunkerque? Le maire n’y est pas opposé

Dunkerque - Sputnik France, 1920, 23.02.2021
S'abonner
Des mesures supplémentaires visant à freiner l'épidémie de coronavirus doivent être prises à Dunkerque (Nord) alors que la ville est confrontée à un regain de contaminations, selon Matignon. Le maire de la commune a affirmé ne pas être opposé au confinement.

Le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, a déclaré mardi 23 février ne pas être contre  un reconfinement de sa commune confrontée à un regain de contaminations par le coronavirus.

«Nous ne nous opposerons pas à un confinement», a-t-il affirmé sur BFM TV alors que Matignon a assuré vouloir prendre de nouvelles mesures sanitaires concernant la commune.

Matignon avait indiqué précédemment dans un communiqué que «le Premier ministre s'[était] entretenu ce matin avec le maire de Dunkerque au sujet de la situation sanitaire locale. Ils ont convenu, au regard de la forte dégradation des indicateurs sanitaires de ces dernières heures, que des mesures supplémentaires de freinage de l'épidémie doivent être prises».

«Immense campagne de prévention»

«Néanmoins on pense qu'il faut tout tenter avant les mesures de privation de liberté», a fait remarquer le maire de la commune.

Patrice Vergriete a confié avoir proposé au ministre de la Santé, Olivier Véran, attendu mercredi à Dunkerque, une «immense campagne de prévention» pour «zéro rassemblement, zéro regroupement» jusqu'au 15 mars.

«Nous avons proposé ce dernier sursis [...] C'est la dernière chance avant le confinement», a déclaré le maire.

L'élu a aussi proposé la poursuite de la campagne de dépistage, la généralisation de l'obligation du port du masque et l'accélération de la vaccination.

Sur ce dernier point, «l'objectif est d'avoir un traitement à Dunkerque qui s'apparente au traitement de la métropole niçoise aujourd'hui», a déclaré Patrice Vergriete.

«Olivier Véran m'a déjà donné des garanties par rapport à ce surplus de vaccinations qui devrait arriver sur notre territoire», a-t-il poursuivi. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала