Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un ancien directeur de la CIA confie être «de plus en plus gêné d’être un homme blanc» - vidéo

© AFP 2021 SAUL LOEBJohn Brennan
John Brennan - Sputnik France, 1920, 02.03.2021
S'abonner
L’ancien directeur de la CIA John Brennan a déclaré sur MSNBC qu’il était «de plus en plus gêné d’être blanc», critiquant la position de certains élus républicains sur l’assaut du Capitole du 6 janvier.

Près de deux mois après les faits, le débat fait toujours rage entre démocrates et républicains sur l’impact et la désignation des responsables de l’assaut du Capitole du 6 janvier ayant entraîné la mort de cinq personnes, dont un policier. John Brennan, ancien directeur de la CIA de 2013 à 2017 et ex-conseiller de Barack Obama, a vivement critiqué les déclarations de certains membres du Parti républicain.

«Je suis de plus en plus embarrassé d'être un homme blanc ces jours-ci, à la lumière de ce que les autres hommes blancs disent», a-t-il déclaré sur la chaîne MSNBC, provoquant un rire de Nicole Wallace, animatrice de l’émission «Deadline White House».

«À quelques exceptions près comme Mitt Romney, Liz Cheney, Adam Kinzinger, il y a si peu de républicains au Congrès qui valorisent la vérité, l’honnêteté et l’intégrité», dénonce-t-il.

«Et ils continueront à embrouiller le pays comme l’a fait Donald Trump», poursuit celui qui s’était mis à dos l’ancien Président américain en l’accusant notamment d’être «dans la poche» de Vladimir Poutine.

Réactions du Net

Nombre d’internautes ont moqué cette intervention de John Brennan, affirmant qu’eux aussi avaient honte de lui.

D’autres ont souligné que cet ancien patron du renseignement américain avait d’autres choses à se reprocher, comme ses allégations sur la soi-disant ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016.

En 2012, Human Rights Watch l’avait également épinglé sur un discours justifiant l’usage de drones pour l’élimination de terroristes au Pakistan ou au Yémen, affirmant que de nombreux civils faisaient également partie des victimes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала