Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Jeux olympiques: une Russe apporte une première médaille d’or à son pays

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosVitalina Batsarashkina
Vitalina Batsarashkina - Sputnik France, 1920, 25.07.2021
S'abonner
Les Russes ont remporté leur première médaille d’or aux Jeux olympiques 2020 de Tokyo grâce à la tireuse Vitalina Batsarashkina, jeune sportive qui avait raté l’or aux JO de Rio en 2016.

La tireuse russe Vitalina Batsarashkina, 24 ans, a remporté ce dimanche l'épreuve du pistolet à air comprimé féminin à 10 mètres aux Jeux olympiques de Tokyo et décroché ainsi la médaille d'or, la première pour son pays lors de ces JO.

Mme Batsarashkina a établi un record olympique à 240,3 points. La Bulgare Antoaneta Kostadinova a remporté l'argent avec 239,4 points, et le bronze est allé à Jiang Ranxin, de Chine, avec 218 points.

​Les Françaises Mathilde Lamolle et Céline Goberville ont terminé respectivement aux 7e et 8e places.

La jeune Russe avait remporté l’argent en terminant derrière la Chinoise Zhang Mengxue lors des JO de Rio en 2016. «Je ne me suis pas fixé comme objectif de remporter l'or ici, d'être l'une des médaillées ou même d'atteindre la finale. Je voulais juste tirer aussi bien que possible», a déclaré à la presse Vitalina Batsarashkina.

La Russie à Tokyo

Les premières médailles olympiques russes à Tokyo ont été décrochées par Anastasia Galashina (argent au tir) et Mikhail Artamonov (bronze au taekwondo).

Les athlètes russes concourent à ces Jeux olympiques sous le drapeau du Comité olympique russe (ROC) en raison de sanctions imposées contre la Russie par l'Agence mondiale antidopage (AMA). Au lieu de l’hymne national, c’est un extrait du Concerto pour piano nᵒ1 de Piotr Tchaïkovski qui est joué lors des cérémonies de récompenses.

Des JO pas comme les autres

Ouverts le 23 juillet, les JO 2020, reportés d’un an en raison de la pandémie, se clôtureront le 8 août. Les compétitions se déroulent sans spectateurs, sur fond de croissance du nombre de cas de contamination au Covid-19 à Tokyo.

Les organisateurs des Jeux les ont maintenus malgré l'opposition de la population à l'accueil de plus de 11.000 athlètes, du personnel et des médias couvrant l'événement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала