Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des sportifs américains aux JO s’en prennent aux athlètes russes après des défaites

© Photo pixabay / DavidRockDesignLe drapeau des Jeux olympiques
Le drapeau des Jeux olympiques - Sputnik France, 1920, 30.07.2021
S'abonner
En l’absence de médaille, la rameuse américaine Megan Kalmoe a fait parler d’elle en se déclarant déçue de voir monter sur le podium l’équipe russe qui, selon elle, «ne devrait pas être ici».

Megan Kalmoe n’a pas réussi à cueillir des lauriers (quatrième avec Tracy Eisser en finale B de deux de pointe sans barreur) et a décidé de compenser son échec par une accusation gratuite envers ses concurrentes russes. Elle a affirmé qu’elle traduisait l’opinion de nombreuses autres représentantes de sa discipline «trop polies» pour s'exprimer.

«Voir une équipe qui ne devrait même pas être ici repartir avec une médaille d’argent est un sentiment désagréable. Vraiment décevant dans l’ensemble et je le ressens pour les autres athlètes de la finale A. Un grand amour à toutes mes amies sœurs-ennemies qui ont tout donné là-bas», a-t-elle tweeté.

Dans un entretien au site Row2k elle a détaillé qu'elle exprimait l’opinion de nombreuses autres sportives «trop polies pour dire certaines choses» qu’elle était «prête à dire». Selon elle les Russes ne devaient pas participer aux Jeux et ont privé d’autres rameuses «très qualifiées» de médailles.

Murphy accuse puis rétropédale

Même son de cloche du côté de l’Américain Ryan Murphy, médaillé d’argent du 200 mètres dos devancé par le Russe Evgueni Rylov.

Après avoir perdu son titre olympique, il a déclaré que la finale de ce vendredi n’était «probablement pas propre».

Il est vrai qu’il a aussitôt expliqué qu’il ne soupçonnait pas de dopage le sportif russe et n’avait pas l’intention de faire des allégations. Il les a félicités, lui et le Britannique Luke Greenbank (médaillé de bronze) en disant qu’«ils ont fait un travail incroyable» et que c’étaient «tous les deux des nageurs très talentueux».

«En fin de compte… je pense que (le dopage) est toujours important dans la natation et c'est ce que c'est», a-t-il conclu.

Une incompréhension, selon le champion olympique

Evgueni Rylov a déclaré qu'il était surpris par les premiers commentaires de Murphy et qu'il avait toujours soutenu l'absence de dopage. Il a annoncé un peu plus tard qu’il lui avait parlé et que c’était une incompréhension,

Jeudi 29 juillet, le directeur général de l’Agence internationale de test Benjamin Cohen a déclaré que les athlètes russes avaient été parmi les plus testés à l'approche des Jeux olympiques de Tokyo.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала