Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ce jet privé à destination de la Belgique transportait 24 valises remplies de cocaïne – vidéo

Bagages - Sputnik France, 1920, 07.08.2021
S'abonner
La police brésilienne a intercepté un avion qui s’apprêtait à partir pour Bruxelles. Celui-ci transportait 24 valises contenant au total 1,3 tonne de cocaïne, selon L’Écho. Il s’agit de la saisie de drogue la plus importante dans un jet privé à destination de la Belgique.
Mercredi 4 août, la police a interrompu le décollage d’un avion privé à l’aéroport de Fortaleza, dans le Nord-Est du Brésil, rapporte le journal belge L’Écho. 24 valises contenant un total d’1,3 tonne de cocaïne se trouvaient à bord. L’appareil, arrivé de Malaga (Espagne) avait pour destination l’aéroport de Bruxelles-National.
«C'est la première fois qu'un tel chargement de drogue est découvert à bord d'un jet privé à destination de la Belgique», a commenté auprès du média Marc Vancoillie, de la Direction centrale de la lutte contre la criminalité grave et organisée de la police fédérale belge.
Il précise toutefois que cette découverte n’est pas étonnante, au vu des nombreuses saisies réalisées au port d’Anvers, poussant les organisations criminelles à trouver des alternatives.

Tous ceux présents à bord en GAV

L’avion appartient à la compagnie aérienne turque ACM Air, laquelle a précisé qu’il avait été loué par un client espagnol pour le trajet Fortaleza – Bruxelles. Cet homme, déjà connu des services de police, dispose également d’un passeport belge et «aurait été impliqué dans la faillite de plusieurs entreprises en région liégeoise, mais n'était pas encore connu pour des affaires de drogue», d’après L’Écho.
La justice belge a indiqué auprès des médias qu’il n’existait aucun dossier de stupéfiants avec un avion privé. L’ensemble des personnes présentes à bord de l’avion ont été placées en garde à vue, sans que leur nombre ait été précisé. Il reste également à déterminer si la Belgique était la destination finale de la cargaison.

Saisies de drogue

Ce vendredi, le parquet d’Anvers a annoncé la saisie de près de deux tonnes de cocaïne dans le port de la ville. La drogue était transportée dans des conteneurs de bananes, en provenance d’Équateur. En avril dernier, une saisie record de 27 tonnes y avait été effectuée.
Le port d’Anvers reste la principale porte d’entrée de la cocaïne sur le continent européen, indique un rapport de 2019 du programme de contrôle des conteneurs (PCC) mis en place par l’Onu. Rien qu’en 2020, quelque 65 tonnes y ont été saisies, un chiffre en constante augmentation depuis 2013.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала