Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des B-52 US portent des frappes contre les talibans en Afghanistan

CC0 / Robert Sullivan / Boeing B-52H StratofortressUn Boeing B-52H Stratofortress
Un Boeing B-52H Stratofortress - Sputnik France, 1920, 07.08.2021
S'abonner
La Défense afghane a annoncé que les États-Unis avaient frappé les talibans* en utilisant leurs B-52, tuant au moins 200 terroristes. Selon le Times, les bombardiers mènent des frappes dans plusieurs provinces afghanes.
Des frappes de B-52 ont porté d’importants préjudices aux talibans* dans la ville afghane de Chéberghân, dans la province de Djôzdjân, a annoncé ce samedi 7 août le porte-parole du ministère afghan de la Défense, Fawad Aman.
«Ce soir, vers 18h30, un groupe de talibans* a été pris pour cible par des B-52 à Chéberghân, dans la province de Djôzdjân. Les terroristes ont essuyé de lourdes pertes suite à cette frappe de l’Armée de l’air américaine», a indiqué le porte-parole sur Twitter.
​Selon M.Aman, «plus de 200 terroristes ont été tués à Chéberghân» et «une grande quantité de leurs armes et munitions et plus de 100 de leurs véhicules ont été détruits».
Le Times avait précédemment déclaré que des bombardiers stratégiques subsoniques Boeing B-52 Stratofortress menaient des frappes contre les talibans* près des villes afghanes de Lashkar Gah, dans la province d’Helmand, de Kandahar et Hérat.

Après un an de pause, les B-52 de retour en Afghanistan

Selon le journal, qui se réfère à des sources au Pentagone, les bombardiers B-52 ont décollé de la base d’Al-Udeid, au Qatar. Le journal britannique rappelle que les B-52 n’ont pas été utilisés en Afghanistan depuis près d'un an.
Plusieurs avions d’attaque au sol et d’appui aérien Lockheed AC-130H Spectre participent aussi à ces opérations, d’après le média.

L’offensive des talibans* s’intensifie

Les talibans* ont affirmé le 6 août avoir pris le contrôle de Zaranj et de Chéberghân, capitales des provinces afghanes de Nimroz et Djôzdjân situées respectivement dans le sud-ouest et le nord du pays. Cette information a été confirmée par Tolo News. Selon la chaîne de télévision, plusieurs radios et d’autres chaînes ont cessé d’émettre à Chéberghân.
Or le ministère afghan de la Défense avait annoncé le 5 août la libération complète de Chéberghân.
Les hostilités opposant les forces gouvernementales aux talibans* se poursuivent en Afghanistan depuis plusieurs années. Ces derniers mois, les talibans* se sont emparés de vastes étendues de zones rurales et frontalières et ont lancé des attaques contre de grandes villes. L’instabilité monte dans le pays sur fond du récent retrait des troupes américaines que Moscou a qualifié de reconnaissance par Washington de l'échec de sa mission en Afghanistan.
En 2020, les États-Unis et les talibans* ont signé le premier accord de paix à Doha après plus de 18 ans de guerre. Ce document prévoit le départ des troupes étrangères d'Afghanistan en 14 mois et le début d'un dialogue interafghan après l'échange de prisonniers. Selon le ministère afghan des Affaires étrangères, les talibans* ont plusieurs fois violé l’accord de Doha.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала