Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le variant colombien débarque en force et est placé sous surveillance

© Photo Pexels / Chokniti KhongchumUn scientifique (image d'illustration)
Un scientifique (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 13.08.2021
S'abonner
Détecté au début de l’année, le variant colombien, qui a causé la mort de sept résidents d’une maison de retraite en Belgique, vient allonger la liste des mutations du coronavirus. Rien n'indique qu'il soit plus transmissible que le Delta, mais il pourrait être plus résistant aux vaccins.
Il est sorti sur le devant de la scène après avoir causé en moins de 15 jours le décès de sept résidents d’une maison de retraite en Belgique. Sept résidents qui avaient pourtant un schéma vaccinal complet. Il s’agit du variant colombien du coronavirus.
Ce variant, aujourd'hui présent dans 34 pays, a été détecté pour la première fois en janvier 2021 en Colombie, d’où son appellation. Baptisé également souche B.1.621, il s'est propagé dans plusieurs départements du pays et avait été estimé comme «variant à suivre» par une étude parue en mai 2021. Aujourd’hui, l’OMS le désigne comme variant à surveiller.
Il vient ainsi compléter la liste des variants désormais nombreux du coronavirus. Au 13 août, 2.303 séquences de la lignée B.1.621 ont été détectées, selon la plateforme qui recense l'évolution des variants. Le variant colombien n’a d’ailleurs pas droit à une lettre grecque, car encore peu répandu.

Une nouvelle souche plus dangereuse?

Selon Rémi Salomon, président de la commission médicale de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le variant colombien est «probablement moins transmissible que le Delta» qui est à l’origine d’une quatrième vague de la maladie en France. Cependant, il pourrait «être plus résistant à l'immunité naturelle ou vaccinale».
En effet, les scientifiques ont établi que cette souche était porteuse d’une mutation particulièrement inquiétante: E484K. Les expériences ont révélé que celle-ci a la capacité de modifier la protéine S du coronavirus pour tromper les anticorps. Par conséquent, les souches du virus qui disposent de cette mutation sont plus résistantes et une personne déjà infectée par le passé ou vaccinée pourrait être plus facilement contaminée.

Faut-il s’inquiéter?

«Il n'existe aucune preuve que [le variant colombien, ndlr] soit plus transmissible que le variant Delta», indique une étude publiée par l'agence Public Health England.
Le virologue et épidémiologiste Marc Van Ranst estime lui aussi qu’il suffit de «suivre la situation».
«On ne sait pas comment le virus va se propager […]. Il est certain qu’il va se propager, mais le variant Delta est tellement puissant qu’il est improbable – mais pas impossible – que ça continue à augmenter», a-t-il indiqué à RTBF.
Il a également appelé à tenir compte «du contexte particulier de ce cluster» où il est «difficile de contrôler la détresse respiratoire» et un certain rôle est revenu à «l’âge très avancé des patients».
Ainsi, cette souche doit être surveillée, mais rien ne semble indiquer qu’il soit nécessaire de sonner l’alarme.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала