Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Pentagone et les talibans divergent sur la date de départ des soldats US

© AFP 2021 VYACHESLAV OSELEDKODes soldats US montent à bord d'un avion (archive photo)
Des soldats US montent à bord d'un avion (archive photo) - Sputnik France, 1920, 17.08.2021
S'abonner
Les talibans* ont promis de ne pas attaquer les soldats américains qui doivent quitter le pays d’ici le 11 septembre. Le Pentagone a, pour sa part, confirmé que Washington devait achever le retrait de ses forces et l’évacuation de ses concitoyens fin août.
Les forces américaines doivent quitter l’Afghanistan d’ici le 11 septembre, les talibans* n’ont pas l’intention de les attaquer, a déclaré ce mardi 17 août un représentant du mouvement taliban*, Suheil Shaheen.
«Ils ont annoncé qu’ils retireraient leurs troupes d’ici le 11 septembre. Ils doivent donc retirer toutes leurs forces, et nous n’allons pas les attaquer. Et nous ne l’avons pas fait», a indiqué Suheil Shaheen sur les ondes de la chaîne de télévision Sky News.
Pourtant, le secrétariat américain à la Défense indique avoir un autre calendrier. Les États-Unis comptent achever le retrait de leurs soldats d’ici le 31 août, a déclaré ce mardi 17 août le porte-parole du Pentagone, John Kirby.
«Notre mission continue jusqu’au 31 août. Le chef suprême des armées a déclaré que nous devions achever le retrait d’ici le 31 août. Cela concerne aussi le départ des citoyens américains et des diplomates. C’est le calendrier que nous avons», a indiqué le responsable lors d’un point presse consacré à la situation en Afghanistan.
D’ailleurs, selon le département d’État américain, Washington pourrait envisager de maintenir certains de ses diplomates dans la capitale afghane au-delà du 31 août, si leur sécurité est garantie.

Retour des talibans* au pouvoir

Ces derniers jours, la situation a rapidement évolué en Afghanistan où les talibans* ont pris le contrôle de toutes les grandes villes et sont entrés dans Kaboul le 15 août. Le Président afghan, Ashraf Ghani, a quitté le pays le même jour, indiquant vouloir «éviter un bain de sang».
Le représentant du bureau politique des talibans*, Muhamed Naïm, a annoncé la fin de la guerre longue de 20 ans dans la nuit du 15 au 16 août.
Plusieurs pays évacuent leurs ressortissants et diplomates par avion militaire, alors que les vols commerciaux ont été suspendus à l’aéroport international de Kaboul.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала