Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une statue de la Vierge Marie décapitée après l’Assomption dans le Morbihan – photo

© Photo Pixabay/gaimardUne statue de la Vierge Marie
Une statue de la Vierge Marie - Sputnik France, 1920, 19.08.2021
S'abonner
Située dans la grotte Notre-Dame-de-Lourdes à Plouay, dans le Morbihan, la statue de la Vierge Marie a été retrouvée décapitée deux jours après l’Assomption. Cet incident survient quelques semaines après que celle du Christ, dans le même lieu, a été profanée.
La statue de la Vierge Marie de Plouay, dans le Morbihan, a été retrouvée décapitée pour la deuxième fois en huit ans. L’incident a eu lieu après la fête de l’Assomption célébrée le 15 août.
À la différence de 2013, la tête n’a pas encore été retrouvée. Le vicaire de la paroisse a promis de reconstituer le monument. «Ils peuvent détruire, nous reconstruirons», prévient-il déclaré auprès de CNews.
Une plainte a été déposée à la gendarmerie qui s’est déjà rendue sur les lieux, indique Ouest France.
La grotte Notre-Dame-de-Lourdes, qui abrite le monument, est victime d’actes de vandalisme pour la deuxième fois en plusieurs semaines. Le bras du Christ, qui domine l’autel, a en effet été endommagé il y a peu.
La paroisse a exprimé son écœurement face à la répétition des actes de profanation. «Nous sommes dégoûtés mais finalement presque habitués», réagit le père David Chenet auprès du média Le Télégramme.

Cas semblables

Au cours des 12 derniers mois, plusieurs monuments chrétiens ont été dégradés. Une statue de la Vierge Marie près de Montpellier a été décapitée en juillet 2020; une autre à Montpezat-de-Quercy (Tarn-et-Garonne) en novembre de la même année, et plus récemment une troisième a été vandalisée de la même manière en juillet 2021 à Bayeux (Calvados), laquelle avait déjà été prise pour cible à plusieurs reprises ces huit dernières années.
Selon un bilan communiqué par le ministère de l’Intérieur, le nombre de faits antichrétiens recensés ces dernières années est relativement stable. 1.052 ont été constatés en 2019, dont 996 «actions» (atteintes aux personnes et aux biens) et 56 menaces, contre 1.063 actes en 2018 (dont moins de 1.000 dégradations) et 1.038 en 2017. Aucun chiffre pour 2020 n’a pour l’heure était communiqué.
En 2021, l’Observatoire du patrimoine religieux a constaté trois cas de vol et de vandalisme en janvier dans des lieux de culte (toutes religions confondues), le même bilan en février, et sept en mars et 22 en avril.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала