Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Défense russe évacue des Russes et des Ukrainiens d’Afghanistan

© Sputnik . Vladimir Baranov / Aller dans la banque de photosMinistère russe de la Défense (archive photo)
Ministère russe de la Défense (archive photo) - Sputnik France, 1920, 25.08.2021
S'abonner
Le ministère russe de la Défense a annoncé avoir organisé l’évacuation d’Afghanistan de plus de 500 ressortissants de Russie, de pays membres de l’Organisation du traité de sécurité collective et d’Ukraine.
Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a donné l’ordre de former un dispositif aérien en vue d’évacuer d’Afghanistan des citoyens de Russie et de certains autres pays d’ex-URSS.
«Le 25 août, sur l’instruction de Vladimir Poutine, le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a organisé l’évacuation depuis la République islamique d’Afghanistan de plus de 500 citoyens de Russie, d’États membres de l’Organisation du traité de sécurité collective (Biélorussie, Kirghizstan, Tadjikistan et Ouzbékistan) et d’Ukraine par des avions de transport militaire», indique un communiqué de la Défense russe.
Pour accomplir cette mission, un dispositif aérien regroupant quatre avions de transport militaire a été formé, basé à Oulianovsk.
Les militaires précisent que chaque avion a à son bord une équipe médicale et un stock d’eau potable, de nourriture et de couvertures.

Les étrangers évacués depuis le 15 août

L’évacuation des étrangers d’Afghanistan se poursuit depuis le 15 août, jour de la prise de la capitale afghane par les talibans*. L’unique endroit par lequel il est possible de quitter le pays est l’aéroport de Kaboul, protégé par des militaires américains.
Plusieurs pays évacuent leurs citoyens et diplomates, ainsi que les Afghans ayant collaboré avec les missions étrangères. Des milliers de personnes se sont rendues à l'aéroport. Des affrontements et des échanges de tirs ont eu lieu à l'aéroport où certains avions ont été pris d'assaut.

Les injonctions des talibans*

Mardi 24 août, les talibans* ont bloqué la route vers l’aéroport. Leur porte-parole Zabiullah Mujahid a annoncé lors d’une conférence de presse à Kaboul que seuls les étrangers seraient autorisés à y accéder.
Les talibans* demandent aux Américains de n'évacuer que les étrangers, et non les Afghans, surtout les «experts» tels que les ingénieurs et d’autres représentants des élites intellectuelles.
Zabiullah Mujahid a appelé les Afghans qui cherchent à quitter leur pays à rentrer chez eux, leur garantissant la sécurité. Selon lui, il n'existe aucune liste noire en vue de représailles. Il a également invité les pays étrangers à ne pas fermer ou suspendre le fonctionnement de leurs ambassades à Kaboul et a promis que les banques rouvriraient dans le pays à partir du 25 août.
«Le 31 août est la date butoir et tout ce qui sera fait plus tard violera l'accord. Il faut évacuer tout le monde avant cette date. Après nous n’autoriserons plus ces opérations, ce sera interdit dans notre pays, nous adopterons une autre position», a noté M.Mudjahid.
Reuters fait état de près de 60.000 personnes évacuées de Kaboul en 10 jours.

La France veut un délai supplémentaire pour les évacuations

L’évacuation depuis l’aéroport de Kaboul sera terminée le 31 août. Cette date butoir pour achever la mission de l’armée américaine en Afghanistan a été confirmée mardi 24 août par Joe Biden.
Jean-Yves Le Drian a cependant déclaré lundi à Abou Dhabi que la France était préoccupée par la date fixée par les États-Unis pour leur retrait militaire d’Afghanistan et jugeait qu’un délai supplémentaire était «nécessaire pour mener à bien les opérations en cours».
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала