Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Pen refuse un «débat» avec Zemmour, Zemmour refuse un «dîner» avec Le Pen

© AP Photo / Thibault CamusMarine Le Pen
Marine Le Pen - Sputnik France, 1920, 03.09.2021
S'abonner
En vue de la présidentielle, Éric Zemmour et Marine Le Pen sont tombés d'accord pour une rencontre, idée avancée par le maire de Béziers Robert Ménard. Or, les deux ont une vision différente de son format.
Le maire de Béziers proche du Rassemblement national Robert Ménard a proposé vendredi à Marine Le Pen et au polémiste Éric Zemmour de «discuter» dans sa ville, mais les deux invités sont en désaccord sur le format de la rencontre.
La candidate à l'Élysée veut bien rencontrer Éric Zemmour dans le cadre d'un «dîner» privé quand le journaliste voudrait un «débat» public.
La chef du RN et le journaliste controversé de CNews, pour qui Mme Le Pen «ne gagnera jamais» en 2022 et qui pourrait aussi se présenter, «sont suicidaires. Il faut qu'ils arrêtent de se tirer dans les pattes les uns et les autres», a affirmé sur BFM TV et RMC M.Ménard.
«Marine et Éric, je leur dis: "Venez à Béziers, et on discute", parce que je suis ami avec les deux», a ajouté l'édile qui a renouvelé sa proposition dans un tweet, auquel Éric Zemmour a répondu qu'il «acceptait l'invitation» et «débattrait volontiers avec Marine Le Pen».
Emmanuel Macron - Sputnik France, 1920, 02.09.2021
«Pour cinq saisons de plus»: une campagne d’affichage inspirée de Netflix pour Macron
L'entourage de Marine Le Pen, interrogé par l'AFP, a indiqué pour sa part que la candidate «n'avait jamais refusé de discuter avec quiconque» mais que la proposition de M.Ménard portait sur une «discussion autour d'une table» pas sur «un débat» public.
Quelques heures plus tard, Robert Ménard rapportait que Marine Le Pen était «d'accord pour un dîner avec Éric Zemmour à Béziers» qualifiant cet engagement de «très bonne nouvelle».
Cependant l'entourage d’Éric Zemmour a précisé à l'AFP que le polémiste était «d'accord pour un débat mais pas pour des magouilles d'arrière-cuisine». «Non à la cuisine politicienne, oui au débat démocratique», a-t-il été ajouté.

«Notre ennemi, c’est Macron»

«On n'a pas de raisons de débattre», a précisé l’entourage de Mme Le Pen à BFM TV. «Zemmour n'est pas notre adversaire. Notre ennemi, c'est Macron. […] La politique, ce n'est pas de la télé-réalité.»
Selon l'eurodéputé du RN Thierry Mariani, Marine Le Pen entend «discuter», ce qui veut dire «échanger, voir ce qu'on a en commun» mais «pas du tout faire un débat devant les télés».
«On n'est pas là [...] pour faire une sorte de show qui ferait certainement plaisir aux médias mais [ne ferait] pas avancer nos idées», avait ajouté sur BFM TV l'ancien ministre, qui «rêve d'un gouvernement avec Éric Zemmour et Marine Le Pen ensemble».
Le maire de Béziers a appelé à voter en 2022 pour Marine Le Pen qui «a évolué», malgré son «entourage [qui] est un vrai problème pour elle».
M.Ménard, qui avait un temps poussé Éric Zemmour à se présenter à la présidentielle, considère désormais que ce dernier peut «faire perdre [son] camp».
«Je pense qu'il n'est pas capable de réussir le passage entre polémiste et chef de l'État», ce qui n'est «pas tout à fait la même chose», a-t-il corrigé.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала