Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La tempête Ida pousse les USA à accroître leurs importations de pétrole russe, selon Bloomberg

Extraction de pétrole - Sputnik France, 1920, 10.09.2021
S'abonner
En quête d’alternative au pétrole extrait dans le golfe du Mexique, dont les capacités d’exploration ont été mises à mal par l’ouragan Ida, les compagnies américaines pourraient augmenter leurs importations de brut russe, selon Bloomberg.
La perturbation de l’extraction pétrolière dans le golfe du Mexique causée par l’ouragan Ida est susceptible de pousser les raffineries américaines à accroître davantage leurs importations de pétrole russe, rapporte Bloomberg.
Depuis le passage de la tempête, 77% des capacités d’exploration dans le golfe du Mexique restent suspendues, ce qui a déjà entraîné une réduction de 20,6 millions de barils des volumes de pétrole extrait. Selon les évaluations de Bloomberg, Ida a été l’ouragan le plus néfaste pour le secteur énergétique américain depuis 13 ans.
En quête d’alternative au brut du golfe du Mexique, les compagnies américaines se tournent notamment vers le pétrole russe Urals, dont le prix vient d’atteindre son niveau maximal en sept mois aux États-Unis.

Importations déjà en hausse de près de 80%

Les importations de pétrole, produits pétroliers et combustibles fossiles russes vers les États-Unis ont d’ailleurs augmenté de 78% entre janvier et mai dernier par rapport à la même période de l’année 2020, pour se chiffrer à 6,7 milliards de dollars (près de 5,7 milliards d’euros), d’après les calculs de l’agence russe RBK.
En 2020, la part de la Russie dans les importations américaines de pétrole et produits pétroliers avait atteint un niveau record de 7%, a auparavant annoncé Bloomberg. La Russie a ainsi dépassé l’Arabie saoudite en la matière.
La tempête Ida a fait près de 70 morts aux États-Unis et causé plus de 50 millions de dollars (42 millions d’euros) de dégâts rien que dans l’État de New York. Les gardes-côtes américains ont en plus constaté une pollution au pétrole dans le golfe du Mexique consécutive au passage de l’ouragan.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала