Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie franchit une nouvelle étape dans la course au premier film dans l’espace

© Roscosmos / Aller dans la banque de photosArrivée à Baïkonour de l'équipage principal du Soyouz MS-19
Arrivée à Baïkonour de l'équipage principal du Soyouz MS-19 - Sputnik France, 1920, 20.09.2021
S'abonner
Un groupe de production russe a entamé les entraînements au cosmodrome de Baïkonour en vue du tournage du premier long métrage dans l'espace dans le cadre de Vyzov («Le défi», en français). Un projet défiant les Américains qui travaillent eux aussi sur un film depuis l'ISS avec Tom Cruise.
Un nouveau combat semble se profiler entre la Russie et les États–Unis dans l’espace, mais cette fois-ci il sera culturel. Plus précisément, dans le domaine du cinéma. Et la patrie de Tolstoï pourrait bien battre encore une fois les Américains en devenant la première à tourner un film de fiction en orbite et en apesanteur.
L'oeuvre russe, dont titre provisoire est Vyzov, («Le défi», en français, «The Challenge», en anglais), sera la première au monde à être réalisée dans l'espace. Le vaisseau habité Soyouz MS-19, qui transportera l'équipe de tournage jusqu’à la Station spatiale internationale (ISS) pour un séjour d’une douzaine de jours, décollera le 5 octobre.
Le premier rôle dans le film russe reviendra à Ioulia Peressild qui jouera une femme chirurgien devant se rendre dans l'espace pour effectuer une intervention sur un astronaute trop malade pour retourner sur Terre.
Roscosmos a annoncé le 19 septembre la tenue au cosmodrome de Baïkonour du premier entraînement de l’équipage principal (l'actrice, le réalisateur Klim Chipenko chapeautés par un cosmonaute professionnel) ainsi que de leurs doublures.
Tous ont passé les examens médicaux nécessaires dès le mois de juin.

Le projet Vyzov

Le directeur général de la chaîne TV Perviy kanal, Konstantin Ernst, a annoncé qu'il avait invité au lancement la ministre de la Culture, Olga Lioubimova, et le conseiller du Président, Vladimir Tolstoï. Quant à Dmitri Rogozine, le patron de l’agence spatiale russe Roscosmos, il a déclaré qu’il souhaitait convier à la cérémonie Elon Musk, directeur de SpaceX, Richard Branson, le milliardaire qui a effectué le 11 juillet un vol dans l'espace à bord de son avion-fusée Virgin Galactic, et Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde, qui en a fait de même 9 jours plus tard grâce à la fusée New Shepard assemblée par sa société Blue Origin.
Vyzov ne représente qu’une partie d'un large projet scientifique et éducatif qui comprendra également une série de documentaires sur la production de technologies et d'infrastructures spatiales. Les représentants de Roscosmos estiment que c’est un moyen de «populariser les activités spatiales de la Russie».

Et Tom Cruise?

La NASA avait annoncé dès l’année dernière un partenariat avec la société d’Elon Musk, SpaceX, et l’acteur Tom Cruise dont le voyage sur l’ISS avait été officialisé il y a un an et programmé pour octobre 2021.
Confirmation en avait été faite le 5 mai 2020 par l'administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, qui avait précisé que le projet serait réalisé à bord de la station.
La réalisation en a été confiée à Doug Liman, avec qui Tom Cruise a déjà joué dans l'oeuvre de science-fiction Edge of Tomorrow. Ainsi, l’acteur et le réalisateur embarqueront sur une fusée Dragon pour gagner l'ISS. Il s’agirait d’un film d'action dont le budget avait été annoncé à hauteur de 200 millions de dollars (environ 170 millions d’euros).
Space Shuttle Almanac, société spécialisée dans la programmation des missions spatiales, a détaillé le 19 septembre le calendrier des vols pour octobre avec les décollages prévus du vaisseau russe le 5 du mois, et de l’américain le 31.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала