McDonald's fait scandale en vendant de l’eau du robinet de Paris à presque 7€ le litre

© AFP 2022 Philippe HuguenMcDonald's
McDonald's - Sputnik Afrique, 1920, 28.09.2021
Sous prétexte d’en finir avec les bouteilles en plastique, McDonald's vend désormais de l’eau dans des gobelets en carton. Il ne s’agirait ni plus ni moins que de l’eau du robinet, selon France info.
Alors qu’elle songe déjà à généraliser les emballages et les couverts réutilisables, l’enseigne McDonald's a vu l’une de ses campagnes écologiques se retourner contre elle.
Le géant américain a en effet décidé de ne plus commercialiser les bouteilles d’eau minérale, pour faire la chasse au plastique. En lieu et place, McDonald's propose désormais une eau "microfiltrée", dans des gobelets en carton. Problème: le liquide serait tout bonnement issu du robinet, comme le rapporte un gérant d’établissement à France info.
"C’est l’eau classique qui est filtrée par une autre machine que l’eau du robinet. C’est l’eau de la ville, mais filtrée plus plus plus plus", témoigne celui-ci en caméra cachée.
De quoi dérouter les clients, d’autant que les prix de cette "Eau by McDo" n’ont rien à envier à ceux de l’eau en bouteille. Compter 1,70 euro pour 25cl et jusqu’à 2,75 euros pour une version 50cl aromatisée. L’initiative a d’ailleurs suscité l’indignation de certains politiques. Dan Lert, adjoint à la mairie de Paris en charge de la Transition écologique, a ainsi rappelé que la ville vendait son eau courante près de deux mille fois moins cher que l’enseigne américaine.
Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne, a pour sa part reproché à McDonald's de faire son beurre sur "la ressource la plus vitale au monde". L’élu a rappelé au passage que l’enseigne n’avait pas bonne presse en Europe en matière d’impôts. En 2018, le groupe a notamment été accusé de faire de l’optimisation fiscale, en transférant au Luxembourg certains bénéfices réalisés en Europe.
Le célèbre biathlète Martin Fourcade s’est lui montré plus caustique, encourageant les Français à désormais opter pour la gourde.
Même refrain du côté des associations de défense des consommateurs, qui fustigent une pratique légale mais malsaine.
"Juridiquement, ce n’est probablement pas une arnaque. Mais c’est fondamentalement abusif. […] Cela envoie un mauvais signal parce que ça détourne les clients d’une initiative qui, d’un point de vue écologique, aurait pu être positive", explique à France info François Carlier, de l’Association nationale des consommateurs et usagers.
Selon un arrêté du 8 juin 1967, les restaurateurs sont par ailleurs tenus d’inclure une carafe dans le prix de leur repas, rappelle le site du ministère de l’Économie.
Sus au plastique!
Depuis plusieurs années, McDonald's s’est engagé à faire progressivement disparaître le plastique de ses établissements. En 2019, l’enseigne avait déjà relégué aux oubliettes les pailles et les couvercles de ses boissons fabriqués dans ce matériau. En février dernier, ce sont les jouets des célèbres menus Happy Meal qui sont passés à la trappe, remplacés par des coloriages ou des cartes à collectionner.
Des initiatives critiquées par certains militants écologistes qui y voient une forme de "greenwahsing", afin de séduire le grand public en capitalisant sur la défense de l’environnement.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала