Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

Un arbitre de foot violenté pour avoir réclamé leur pass sanitaire à des joueurs à Montpellier

© Sputnik . Anton Denissov / Aller dans la banque de photosUn arbitre de football (image d'illustration)
Un arbitre de football (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 05.10.2021
S'abonner
Un arbitre de football a été contraint d’annuler une rencontre des moins de 19 ans le 2 octobre à Marseillan (Hérault) en raison de l’absence de pass sanitaire chez certains joueurs. Il a été insulté et roué de coups. Quatre jours d’ITT lui ont été prescrits. Les joueurs concernés risquent un retrait de licence et une sanction judiciaire.
Samedi 2 octobre, l’arbitre du match opposant les moins de 19 ans de Marseillan (Hérault) à ceux du club de Frontignan-La Peyrade a voulu contrôler les pass sanitaires des joueurs conformément aux exigences du protocole et a finalement été agressé, rapporte France 3.
"Des joueurs de l’équipe de Marseillan ne disposaient pas de leur pass sanitaire et l’arbitre a donc annulé le match, comme il est prévu dans ces cas-là", a raconté à la chaîne de télévision David Blattes, le président du district de l’Hérault de football.

Quatre jours d’ITT

Alors que l’arbitre regagnait son véhicule après être passé par le vestiaire où il s’est changé et a rempli son rapport, il a été agressé par deux jeunes, dont un âgé de 16 ans.
"Un joueur de l’équipe de Marseillan a commencé à l’insulter copieusement, puis à lui cracher dessus, avant de le taper. Un autre joueur de la même équipe aurait aussi donné des coups."
L’arbitre a été conduit à l’hôpital et un médecin lui a prescrit quatre jours d’interruption temporaire de travail (ITT).
Une source proche du dossier a précisé à Midi libre que "l’arbitre, un trentenaire, n’est pas gravement blessé. Il s’est juste fait taper dessus car il a fait appliquer la nouvelle réglementation entrée en vigueur la veille".
L'arbitre va porter plainte. Les joueurs risquent de se voir retirer leur licence ou de se faire radier. Ils encourent également une sanction judiciaire. Le club pourrait se voir infliger une amende.

Le football violent à l’image de la société

Dans une étude consacrée aux violences à l’égard des hommes en noir et publiée en janvier dernier, le magazine français de football Caviar Magazine a signalé que la montée des violences dans le football était le reflet d’une société de plus en plus violente.
"Aujourd’hui, le football est devenu très violent, à l’image de la société. Pour les arbitres, c’est l’horreur! Les joueurs, les éducateurs, ils ne contrôlent plus rien. En même temps, ils font comme à la télé", a témoigné au magazine Ali Quatizrgua du haut de ses 28 ans d’arbitrage en National 2.
Le magazine cite les chiffres de l’Union nationale des arbitres de football (UNAF) d’après laquelle entre 2000 et 2012 environ 5.000 violences, dont 500 agressions physiques, envers les arbitres ont été constatées. Au cours de la même période, 3.000 des 30.000 arbitres en activité ont jeté l’éponge.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала