Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

L'OMS s'oppose aux interdictions de voyages en raison du variant Omicron

© Sputnik . Alexey Vitvitsky / Aller dans la banque de photosLe siège de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève
Le siège de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève - Sputnik France, 1920, 26.11.2021
S'abonner
Tandis que plusieurs pays ont suspendu les vols en provenance d’Afrique du Sud suite à la découverte du nouveau variant de coronavirus Omicron, l’OMS a appelé à ne pas se précipiter avant que cette souche ne soit étudiée.
Les États ne devraient pas imposer d'interdictions de voyages dans les pays où le nouveau variant de coronavirus B.1.1.529, baptisé ce vendredi 26 novembre avec la lettre de l'alphabet grec Omicron, a été détecté, a avancé Mary Stephen, responsable technique du bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique, dans un entretien avec le média russe Izvestia.
Elle a évoqué le Règlement sanitaire international de l'organisation pour raisonner son argument.
"Le nombre de mutations dans la protéine spike de la nouvelle mutation du Covid-19 est inquiétant. L'OMS soutient l'Afrique du Sud et le Botswana dans la réalisation de nouvelles recherches", a-t-elle mis en avant.
La transmissibilité et la contagiosité du variant Omicron, ainsi que sa capacité à résister à l'immunité restent non connues à ce moment, a ajouté la responsable de l’OMS.
Toutefois, à ce jour, 22 cas ont été signalés en Afrique du Sud, touchant principalement des jeunes, selon les autorités sanitaires locales. Des cas ont également été signalés au Botswana voisin, à Hong Kong, sur une personne de retour d’un voyage dans ce pays, et en Belgique, où il s'agit de quelqu'un qui venait de l'étranger et "qui n'était pas vacciné", selon le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke.
Ensuite, le ministre sud-africain de la Santé Joe Phaahla a qualifié d'"injustifiées" les mesures prises par le Royaume-Uni et d'autres pays européens.
"Nous pensons que certaines des réactions étaient injustifiées. Je fais notamment référence aux réactions des pays d'Europe, le Royaume-Uni et d'autres pays. J’ai été également informé que la Commission européenne envisageait des réactions similaires pour un certain nombre d'États. Les réactions des pays à l'imposition de restrictions d'entrée sont totalement contraires aux normes et standards de l'Organisation mondiale de la santé", a déclaré le ministre lors d'un point presse ce vendredi 26 novembre.

Le nouveau variant serait plus contagieux

Les vaccins existants contre le coronavirus pourraient être moins efficaces contre le nouveau variant, a déclaré l'Office fédéral de la santé publique de Suisse dans un communiqué.
"Il est possible que les vaccins précédents [contre le coronavirus, ndlr] soient moins efficaces [contre le nouveau variant, ndlr]", indique le document.
L'Office a également déclaré que la nouvelle mutation est plus transmissible que le variant Delta, qui était auparavant dominant dans le monde.

Vols suspendus en provenance d’Afrique australe

Dès que les nouvelles sur la découverte d’une mutation inconnue ont fait surface, plusieurs pays ont suspendu les vols en provenance d’Afrique du Sud.
La France a suspendu les arrivées en provenance de sept pays d’Afrique australe, dont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l'Eswatini. Le ministre de la Santé Olivier Véran a précisé que cette mesure serait appliquée "pour une durée minimale de 48 heures".
Coronavirus en Belgique - Sputnik France, 1920, 26.11.2021
Covid-19
Le nouveau variant sud africain détecté pour la 1ère fois en Europe, aux frontières de la France
Le gouvernement suisse a informé que seuls ses citoyens et les personnes en possession d'un permis de séjour seront autorisés à entrer en Suisse depuis la région de l'Afrique du Sud. Les ressortissants de Hong Kong, d'Israël et de Belgique devront fournir un test de dépistage du Covid-19 négatif et subir une quarantaine de 10 jours.
Les responsables des États membres de l'Union européenne, qui se sont réunis suite à l’information sur le nouveau variant du coronavirus, ont convenu de recommander aux 27 pays de l'Union européenne de suspendre les voyages en provenance de sept pays d'Afrique australe.
De plus, l’Arabie saoudite, Israël, le Royaume-Uni et les Philippines ont également annoncé avoir suspendu les vols de l’Afrique du Sud et de plusieurs autres pays africains de la région.

La nouvelle mutation du coronavirus émerge

Des scientifiques britanniques ont initialement mis en garde contre un variant du SRAS-CoV-2 contenant 32 mutations au Botswana. L'Institut national sud-africain des maladies infectieuses a ensuite confirmé que la nouvelle souche avait également été découverte en Afrique du Sud.
Ses nombreuses mutations indiquent qu'il aurait une haute transmissibilité et une résistance aux vaccins. En outre, le variant Omicron présente plus de mutations dans la protéine spike que les autres variants, selon les chercheurs.
Tandis que l’Onu a indiqué ce vendredi 26 novembre qu’il faudra des semaines pour comprendre ce que représente le variant Omicron et comment il affectera les traitements et les vaccins, l’OMS a avancé qu’il s’agissait d’un variant préoccupant.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала