Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Ce que les Français pensent d’Éric Zemmour suite à l’officialisation de sa candidature

S'abonner
Présidentialité, caractère, doigt d'honneur, déclarations sur l’état du pays... Réalisé après l’officialisation de la candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle, un sondage montre que les Français ont une mauvaise image de sa personnalité. Moins d'un quart des personnes interrogées estiment qu'il a les qualités pour être chef de l'État.
Suite à l’annonce officielle d’Éric Zemmour, le 30 novembre, de sa candidature à la présidentielle de 2022, un sondage Opinion 2022 réalisé par Elabe pour BFM TV, L’Express et SFR, publié le 1er décembre, permet de discerner l’avis des Français concernant sa personnalité.
Comparons donc ces nouvelles données avec celles présentées en septembre.
Ainsi, l’essayiste a une image plutôt négative aux yeux des Français, qui sont seulement 24% à estimer qu’il a les qualités nécessaires pour être Président de la République. Un chiffre en hausse d’un point.
En outre, 77% des personnes interrogées jugent qu’il est arrogant (+11 points), 74% autoritaire (+10 points) et 65% s’inquiètent de lui (+8 points). À l’inverse, 51% pensent que M.Zemmour "veut vraiment changer les choses" (+7%). Enfin, 39% (+1%) le considèrent comme une personne sincère, 35% (-2%) comme honnête et 25% (-4%) comme sympathique.
Entre autres, le polémiste a "de bonnes idées pour la France" selon 35% des sondés (-2 points), est "capable de réformer le pays" pour 32% (+4 points) et est "proche des préoccupations des Français" pour 30% (+2%).
Ils ne sont pas nombreux à penser qu’il sera qualifié pour le second tour de la présidentielle, à seulement 25%.
L’enquête constate aussi que près d’un Français sur dix (10%) déclare être toujours d’accord avec les idées exprimées par le polémiste, contre 36% de temps en temps "sur certains sujets".

Des constats sur l’état de la France

Si les Français sont mitigés concernant le polémiste, ils s'avèrent plus nombreux à s'aligner sur ses affirmations prononcées lors de sa déclaration de candidature. Environ 51% des Français disent ainsi être d’accord avec lui sur le fait qu’"il n’est plus temps de réformer la France, mais de la sauver", ou quand il affirme que la droite comme la gauche sont responsables du "déclin" de la France et ont "menti, dissimulé la gravité de notre déclassement [et] caché la réalité de notre remplacement". De plus, 49% jugent aussi que l’immigration "n’est pas la cause de tous nos problèmes", mais qu’elle les "aggrave tous".
De la même manière, 41% des sondés sont d’accord avec le constat de M.Zemmour sur l’idée qu’ils se sentent "étrangers dans leur propre pays" et 46% approuvent ses déclarations sur le fait de reprendre le pouvoir "aux minorités" et "aux juges".

Le doigt d’honneur "choque" plus de 50% des Français

L’échange récent de doigts d’honneur avec une passante à Marseille n’est pas passé inaperçu dans cette enquête. Quelque 52% des répondants se disent ainsi choqués par ce geste de l’essayiste, contre 47% qui ne l’ont pas été.
L’enquête a été réalisée les 30 novembre et le 1er décembre auprès d’un échantillon de 1.001 personnes de plus de 18 ans. La marge d'erreur se situe entre 1,4 et 3,1 points.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала