Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

"Paris n'est pas à toi": manifestation contre la candidature de Zemmour dans la capitale

© SputnikManifestation contre la candidature de Zemmour à Paris, 5 décembre 2021
Manifestation contre la candidature de Zemmour à Paris, 5 décembre 2021 - Sputnik France, 1920, 05.12.2021
S'abonner
Des centaines de protestataires manifestent ce dimanche 5 décembre dans la capitale française contre la candidature présidentielle du polémiste Éric Zemmour, qui tient sa première grande réunion publique à Villepinte.
Alors qu'Éric Zemmour mène ce dimanche 5 décembre son premier meeting de candidat à l'élection présidentielle à Villepinte, à une vingtaine de kilomètres de Paris, des centaines de manifestants se sont rassemblés à Barbès pour dénoncer le discours et les idées du polémiste:
Réunis à l'appel d'une cinquantaine de syndicats, partis et associations. les manifestants scandent "Zemmour, casse-toi, Paris n'est pas à toi" et promettent, via les banderoles déployées, de "faire taire l'extrême droite".
La préfecture de police a par la suite évalué à 2.200 le nombre des participants à la manifestation.
L'essayiste pour sa part réunit ses soutiens au Parc des expositions, derrière son nouveau slogan "impossible n'est pas français". Plus de 400 journalistes sont accrédités.

Plusieurs interpellations à Villepinte

En marge du meeting en soutien à l'auteur de La France n'a pas dit son dernier mot, certains manifestants anti-Zemmour ont été interpellés par la police qui avait précédemment classé la journée "à risque":
Selon une source policière contactée par l'AFP, les forces de l'ordre ont interpellé au total une trentaine de militants hostiles à M.Zemmour à Villepinte.
Initialement prévu au Zénith, à La Villette, le meeting d'Éric Zemmour a finalement été délocalisé hors de la capitale. L'équipe du candidat a justifié cette décision par "l'engouement populaire" tout en admettant des raisons de sécurité.

Les journalistes de Quotidien exfiltrés

Arrivée à Villepinte pour couvrir l'événement, l'équipe de tournage de l'émission Quotidien a été prise à partie avant d'être exfiltrée du meeting:
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала